Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   9 min. de lecture

Salut les gones ! Située au confluent de la Saône et du Rhône, Lyon (Lugdunum au temps des romains) est la troisième plus grand ville de France. La ville a su évoluer avec son temps, tout en conservant le fort héritage de son passé, laissé par l’époque gallo-romaine, le Moyen-Âge, la Révolution industrielle ou encore la Résistance. Connue par les vacanciers pour sa gastronomie, ses fameux bouchons lyonnais, son vieux quartier coloré, fourvière ou son emblématique parc de la Tête d’Or, laissez-vous guider à la découverte des incontournables à voir et à faire à Lyon. Promis, vous ne serez pas déçus !

Envolez-vous (ou roulez) vers Lyon !

Vous souhaitez vous rendre à Lyon depuis la France, un conseil : privilégiez le train pour les courtes distances !

Depuis Paris : Train
Depuis Marseille : Train
Depuis Bordeaux : Train / Avion
Depuis Toulouse : Train / Avion
Depuis Nantes : Train / Avion
Depuis Lille : Train / Avion
Depuis Bruxelles : Train / Avion

1. Notre-Dame de Fourvière

Surplombant la ville et située au sommet de la colline de Fourvière (la colline qui prie), la Basilique Notre-Dame de Fourvière a été construite en hommage à la Vierge Marie. Si vous vous y rendez durant la fête des lumières, vous pourrez d’ailleurs apercevoir le message “Merci Marie” écrit avec des néons lumineux. Il s’agit de l’un des monuments les plus emblématiques de la ville de Lyon. D’un point de vue architectural, la Basilique est, pour beaucoup, plus impressionnante que la Cathédrale, notamment grâce à la richesse de ses décors intérieurs.

Depuis l’esplanade de la Basilique, vous pourrez profiter d’une vue exceptionnelle sur la ville. Avec un peu de chance, si le temps et la pollution le permettent, vous pourrez même apercevoir les Alpes.

Notre conseil : vous pouvez descendre à pied en passant par la montée Saint Barthélemy (attention : beaucoup de marches), si vous ne souhaitez pas prendre le même chemin à l’aller et au retour. Vous passerez à côté de ce que les Lyonnais appellent la “Tour Eiffel de Lyon”, à savoir une antenne de télécommunication qui, en effet, présente une forme similaire.

Fourvière Lyon iStock

2. Le Théâtre gallo-romain

Lyon était la capitale de la Gaule romaine, ce qui explique les nombreux vestiges que vous trouverez un peu partout dans la ville. Ce n’est pas Rome non plus, mais il y a de quoi faire ! Juste en-dessous de la Basilique, vous pourrez visiter l’ancien théâtre gallo-romain, libre d’accès et offrant un belle vue (moins dégagée, il est vrai) sur la ville.

Petit détail historique : il s’agit du plus ancien théâtre gallo-romain de France. Il est encore utilisé lors des Nuits de Fourvières, où des spectacles et concerts y sont produits.

Notre conseil : le meilleur moyen d’accéder au théâtre est le funiculaire depuis Saint-Jean. Vous pouvez aussi y accéder à pied en passant par la montée du Gourguillon.

Théâtre gallo-romain Lyon

 

3. La Presqu’île

La Presqu’île, qui comprend le 1er et le 2nd arrondissement de la ville, doit être parcourue absolument si vous venez visiter Lyon. Vous y trouverez notamment :

  • La place des Terreaux avec la fameuse fontaine de Bartholdi
  • Le Palais des Beaux-Arts
  • L’Hôtel de Ville
  • L’Opéra
  • La rue Mercière, renommée pour ses restaurants
  • L’Hôtel-Dieu dont la rénovation s’est achevée il y a peu
  • L’Église Saint Nizier
  • La Place des Jacobins
  • Le Théâtre des Célestins
  • La rue de la République

Bref, il a de quoi faire ! N’hésitez pas à vagabonder et laissez-vous bercer par l’ambiance du centre-ville. Nous vous recommandons grandement de faire cette partie à pied car sinon vous risqueriez de rater l’essentiel.

Notre conseil : n’hésitez pas à bien marquer ce que vous voulez voir sur un plan ou sur votre application GPS préférée, au risque d’oublier certains des monuments.

Place des Terreaux Lyon iStock

4. Le Vieux-Lyon

Laissez-vous enchanter par le Vieux-Lyon et ses rues pavées, ses boutiques vendant des plats traditionnels lyonnais comme la praline, les quenelles et bien d’autres. Le quartier est un des plus fréquentés par les touristes mais cela ne doit pas vous empêcher de le visiter afin de ne pas passer à côté de la Cathédrale Saint-Jean (dont la rénovation intérieure a été achevée il y a peu), la rue Saint-Jean avec ses nombreux bouchons (restaurants typiques lyonnais) ou bien encore le théâtre Guignols.

Vous pourrez également parcourir différentes traboules qui commencent ou finissent dans le Vieux-Lyon.

Notre conseil : essayez de visiter cette partie de la ville tôt afin d’éviter le monde.

Vieux Lyon

5. Croix-Rousse

La deuxième colline de Lyon, la Croix-Rousse ou “colline qui travaille” était le berceau de l’industrie de la soie lyonnaise, où y travaillaient les canuts. Il s’agit désormais de l’un des quartiers les plus dynamiques de la ville, avec de nombreux incontournables comme :

  • La place Carnot, depuis laquelle vous pourrez emprunter une traboule qui vous emmènera directement vers la station de métro Croix-Paquet
  • La place du gros Caillou, où comme son nom l’indique, vous trouverez… Un gros caillou !
  • La montée de la grande côte
  • Le Jardin des Plantes
  • De nombreux théâtres

Notre conseil : si vous montez à pied, la traboule ou la montée de la grande côte sont les chemins les plus rapides pour parvenir au sommet de cette colline. Sinon, utilisez le métro C depuis la place de l’Opéra.

6. La fresque des lyonnais

La fresque des lyonnais, située entre la place des Terreaux et la place Saint-Paul, vous plongera dans l’histoire des lyonnais les plus connus, comme Antoine de Saint Exupéry, Paul Bocuse ou encore les frères Lumière. Un incontournable en plein centre ville !

Notre conseil : la légende de cette fresque, située en bas de la façade principale, vous permettra d’identifier les différentes personnalités.

7. Le Mur des canuts

Autre mur que vous ne pouvez pas rater : le mur des canuts, situé Boulevard des canuts sur la colline de la Croix-Rousse. Moins historique que la fresque des lyonnais, il vaut tout de même le détour !

Notre conseil : n’hésitez pas à aller sous le mur, où vous pourrez avoir un historique de sa création depuis le début des années 90 jusqu’à aujourd’hui. En effet, il a été complété à plusieurs reprises pour refléter les évolutions de notre société.

8. Quais de Rhône et Saône

Les quais ont été aménagés des années durant afin que les habitants de Lyon puissent les parcourir en vélo ou à pied librement.

Les quais de Rhône sont plus anciens et plus spacieux. Ils sont dotés de pistes dédiées aux vélos et aux piétons. Les quais de Saône, plus récents, sont plus étroits et le passage des vélos n’est pas toujours autorisé (faites attention à la signalisation).

Notre conseil : si le temps vous le permet, venez prendre un verre sur les quais de Rhône pour profiter de l’une des péniches entre Hôtel de Ville et Bellecour.

Saône Lyon iStock

9. Place Carnot

La place Carnot n’est pas un passage obligé lors de votre visite sauf en Décembre, où le marché de Noël y est installé. Décorations, produits artisanaux, spécialités culinaires nationales et locales… Le tout, dans une ambiance bon-enfant.

Notre conseil : si vous venez à Lyon en décembre, venez vous y réchauffer les gosiers avec du vin chaud ou une bonne tartiflette.

Place Carnot Lyon

10. Halles Paul Bocuse

Paul Bocuse est considéré comme le pape de la gastronomie lyonnaise (voire française) et c’est pourquoi les Halles Paul Bocuse ont porté son nom bien avant sa mort il y a peu. Si vous souhaitez parcourir la vitrine de la gastronomie lyonnaise à la recherche d’un plat d’exception, n’hésitez pas y faire un tour.

Notre conseil : laissez-vous tenter par une visite guidée pour vous familiariser avec le territoire lyonnais.

11. Parc de la Tête d’Or

À 20 min à pied de l’Hôtel de Ville, le parc de la Tête d’Or vous permet de prendre un bol d’air pur. Il s’agit d’un parc immense (4 km de circonférence) abritant en son sein un zoo, un jardin botanique, une roseraie et un lac sur lequel vous pouvez faire du pédalo.

Notre conseil : si vous êtes de passage sur Lyon avec votre famille, la parc de la Tête d’Or doit faire partie de votre liste de chose à faire !

Parc de la tête de d'Or Lyon iStock

12. Musée des Confluences

Impossible de ne pas voir le musée des Confluences depuis l’autoroute lorsque vous arrivez du Sud. Cet édifice, dont l’architecture aux allures d’OVNI fait toujours débat, abrite de magnifiques oeuvres contemporaines à ne pas manquer lors de votre passage sur Lyon.

Notre conseil : allez-y en tram ou en vélo, faire le trajet à pied depuis le centre-ville risque de vous prendre un petit moment.

Musée des confluences Lyon iStock

13. La gastronomie lyonnaise

La gastronomie lyonnaise ne vous décevra pas. Depuis les quenelles, en passant par les tartes aux pralines ou le tablier de sapeur, il en a pour tous les goûts. Vous devez au moins passer dans un bouchon afin de vous faire votre propre avis.

Notre conseil : si nous ne devions n’en recommander qu’un seul, ça serait le Musée, situé derrière l’Église Saint-Nizier. Attention: impossible (sauf si vous avez de la chance) d’y aller sans réservation.

Bouchon Lyonnais iStock

Visiter Lyon: Fiche pratique

Quel est le meilleur moment pour partir ?

Le printemps et l’été sont indéniablement les meilleurs moment pour visiter Lyon. La ville est nationalement connue pour la Fête des Lumières qui a lieu le 8 décembre. Néanmoins, elle ne vaut évidemment pas le coup uniquement en décembre, et vous pouvez la visiter sans problème tout au long de l’année.

Si l’affluence touristique diminue à partir de Septembre, prenez en compte que certaines activités sont plus intéressantes une fois que les températures sont plus clémentes. Le parc de la Tête d’Or est par exemple magnifique au printemps et en été !

Où dormir à Lyon ?

La capitale lyonnaise n’est pas une ville aussi touristique que Paris mais les prix de certains hôtels à Lyon peuvent monter assez haut dans le centre de la ville. Voici donc notre sélection des quartiers en fonction de vos envies :

  • Presqu’île : centre de la ville avec notamment la place des Terreaux et l’hôtel de Ville ou encore l’Opéra. Si le quartier est central, il y a en revanche peu d’hôtels disponibles et les prix sont assez élevés.
  • Vieux-Lyon : quartier historique avec la magnifique Cathédrale Saint-Jean. Attention, la fréquentation touristique y est très élevée. De plus, les rues pavées peuvent empêcher certaines personnes à mobilité réduite de se déplacer facilement.
  • Croix-Rousse : quartier sur la colline éponyme, idéal si vous aimez les beaux points de vue. Très bien desservi avec le métro C et les différentes lignes de bus qui passent vers la place du gros Caillou.
  • Part-Dieu : quartier sans grand intérêt touristique (il s’agit du quartier d’affaires) mais idéal si vous souhaitez être proche de la gare.
  • Vaise : un peu plus excentré, ce quartier est idéal si vous aimez faire du vélo car vous pourrez rejoindre le centre-ville depuis votre hôtel en longeant les berges.

Vue de Lyon iStock

Comment louer une voiture à Lyon ?

Comme nous le recommandons en général, inutile de louer une voiture à Lyon si vous ne souhaitez visiter que la ville en elle-même. Les transports en commun (TCL) fonctionnent très bien et sont efficaces. De plus, la ville est loin d’être aussi grande que Paris et vous ne devriez pas passer plus d’une demie-heure pour rejoindre votre destination depuis n’importe quel quartier.

Cependant, si l’envie vous prend de visiter les monts du Lyonnais, Saint-Étienne ou encore Clermont-Ferrand, n’hésitez pas à le faire. Prenez en compte que s’il est facile de se garer dans certains quartiers comme Saint-Just, la tâche est plus délicate dans le centre-ville et vous devrez sans doute opter pour un parking payant. De toute façon, nous ne recommandons pas l’usage de la voiture sur la presqu’île, le nombre de voies allouées aux voitures ayant drastiquement diminué depuis quelques années.

Comment se déplacer à Lyon ?

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • La marche à pied : si la localisation de votre logement vous le permet. Vous devrez utiliser les transports en commun à de rares occasions comme pour aller au Musée des Confluences ou à Fourvière si votre séjour est court.
  • Les transports en commun. Petit conseil : pensez à acheter un carnet de tickets dans une station de métro ou de tramway dès que possible, car les tickets sont plus onéreux auprès des chauffeurs de bus. Cette mesure, en place depuis de nombreuses années à Lyon, a pour objectif de fluidifier l’entrée des voyageurs dans les bus. Vous êtes prévenus !
  • Adepte du vélo ? Vous pouvez acheter une carte de Vélov’ (vélo libre-service) à la journée ou à la semaine. Pour vous échapper jusqu’à l’île Barbe, nous vous conseillons tout de même de louer un vélo auprès d’une boutique de location. Car passée la première demie-heure, le prix des Vélov’ grimpe vite.

Et vous, par quoi commencerez-vous parmi les incontournables à voir et à faire à Lyon ? 🙂

Crédits : iStock et instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous