Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Mis à jour le 24/03/2022

Bonne nouvelle, les frontières des États-Unis, fermées depuis le début de la pandémie de Covid-19, sont rouvertes aux voyageurs étrangers depuis le lundi 8 novembre 2021. Certificat de vaccination et test PCR… quelles sont les conditions pour entrer sur le territoire ? Quelles contraintes à votre retour en France ? On fait le point dans cet article !

Conditions pour voyager aux États-Unis

Depuis le lundi 8 novembre 2021, tous les voyageurs vaccinés sont autorisés à entrer aux États-Unis, aussi bien pour rendre visite à leur famille que dans le cadre d’un voyage professionnel ou de tourisme. Vous l’aurez compris, le pays est de nouveau accessible à toute personne présentant un schéma de vaccination complet.

Attention : le schéma vaccinal des personnes n’ayant reçu qu’une seule dose de vaccin n’est pas reconnu par les autorités américaines ; il faut avoir reçu au moins deux doses de vaccin et la dernière injection doit avoir été réalisée au minimum 14 jours avant le départ.

Pour entrer sur le territoire, les voyageurs doivent, en plus de leur preuve de vaccination, présenter un test PCR ou antigénique négatif réalisé la veille du départ (pour un vol le mardi à 16h, il faut présenter un test négatif réalisé dans la journée du lundi).  

Pour rappel : les tests sont toujours pris en charge par la sécurité sociale en France pour les personnes vaccinées et mineures. Consultez notre article Test PCR & voyages pour vous informer sur les conditions de remboursement. 

Exceptions à l’obligation vaccinale

Les enfants et adolescents âgés de 2 à 17 ans sont exemptés de l’obligation de présenter une preuve de vaccination mais doivent cependant se soumettre à l’obligation de présenter un test. Comme pour les adultes, le test doit être réalisé la veille du départ.  

Un nombre restreint d’autres exceptions permet à certaines catégories de majeurs non vaccinés d’entrer aux États-Unis selon les mêmes conditions ; il s’agit des personnes présentant des contre-indications médicales aux vaccins, de participants à des essais cliniques, de personnes voyageant pour des raisons d’urgence ou humanitaires et d’autres catégories de personnes très limitées. Ces voyageurs doivent, en plus du test réalisé la veille du départ, réaliser un nouveau test dans les 3 à 5 jours suivant leur arrivée sur le territoire et s’auto-isoler pendant 7 jours. 

Conditions au départ et à votre retour en France

À ce jour, les États-Unis sont classés dans la zone orange du système de classification des pays mis en place par le gouvernement français en juin dernier. Les pays ou territoires caractérisés par une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées sont classés dans la zone orange par arrêté du ministre chargé de la santé.

Au départ de la France

Au départ de la France, les voyages vers les pays classés orange sont autorisés sans restrictions uniquement pour les voyageurs présentant un schéma de vaccination complet. Les mesures appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs qui les accompagnent, vaccinés ou non. Ainsi, si vous voyagez avec vos enfants mineurs non vaccinés, c’est votre statut vaccinal qui détermine les mesures qui leur sont applicables.

En revanche, tout comme les adultes non vaccinés, les enfants et adolescents de 2 à 17 ans non vaccinés souhaitant voyager seuls vers les États-Unis doivent, quant à eux, justifier d’un motif impérieux.

Au retour en France

À leur retour en France, les voyageurs vaccinés doivent présenter : 

  • Leur attestation de vaccination contre la Covid-19.
  • Une attestation sur l’honneur certifiant qu’ils ne présentent aucun symptôme et qu’ils n’ont pas été en contact avec une personne présentant des symptômes ou ayant été testée positive à la Covid-19 dans les 14 derniers jours.

Les adultes et les enfants et adolescents de 2 à 17 ans non vaccinés voyageant seuls avec motif impérieux doivent également présenter : 

  • Le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le départ ou d’un test antigénique de moins de 48 heures.
  • Ils peuvent en outre faire l’objet d’un dépistage à l’arrivée qui, s’il s’avère positif, les oblige à s’isoler conformément aux recommandations de l’assurance maladie à retrouver ici.

Attestations disponibles ici

Consultez notre article Coronavirus et voyages : on fait le point pour en savoir plus sur la classification des pays mise en place par le gouvernement français et retrouvez la liste officielle des motifs impérieux en fin d’article.

 

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *