Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Depuis les annonces du gouvernement du vendredi 29 Janvier 2021, on sait que « toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne, est interdite, sauf motif impérieux” et ce à compter du dimanche 31 Janvier 2021.

Mais alors peut-on toujours voyager ? En Europe ? Dans les territoires d’outre-mer ? Qu’est-ce qu’un motif impérieux ? On fait le point !

Pour rappel

Depuis le 31 janvier 2021, tout voyage depuis la France vers une destination située en dehors de l’Union européenne (Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse compris) et vers les territoires d’outre-mer est interdit pour une durée indéterminée, sauf motif impérieux. En revanche, les voyages au sein de l’Union européenne restent possibles vers certains pays et sous certaines conditions (Consultez notre carte des restrictions de voyages pour en savoir plus).

Notez que le site diplomatie.gouv.fr indique tout de même que : “tout déplacement au sein de l’espace européen reste totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre”.

Voyager en France

En métropole :

Le gouvernement appelle les français à la plus grande prudence lors de leurs déplacements, notamment concernant le respect des mesures sanitaires recommandées. Cependant, il est possible de se déplacer d’une région à une autre en France métropolitaine sans restrictions, en dehors des horaires de couvre-feu instaurés sur tout le territoire (de 18h à 6h).

Vous pouvez donc toujours voyager en train. Pour garantir votre sécurité, la SNCF s’engage à faire respecter le port du masque pour le personnel comme pour les clients (il est possible d’en acheter en gare). Elle vous garantit également la possibilité de vous désinfecter les mains pendant votre voyage (du gel hydroalcoolique est mis à disposition). Enfin, un plan de nettoyage renforcé des gares, trains et boutiques est appliqué. Vous pouvez également vous déplacer en bus ou louer une voiture, tout en respectant le port du masque et la distanciation sociale.

Road trip iStock

En Corse :

Pour voyager en Corse, vous devrez obligatoirement présenter un test PCR ou antigénique négatif réalisé au moins 72h avant le départ ; ainsi qu’une attestation sur l’honneur certifiant que vous ne présentez aucun symptôme et que vous n’avez pas été en contact avec une personne présentant des symptômes ou ayant été testée positive à la Covid 19 dans les 14 jours précédent le voyage.

Vers les territoires d’outre-mer :

Les voyages en direction de l’outre-mer ne sont autorisés qu’en cas de motif impérieux (liste des motifs impérieux à retrouver en fin d’article).

Attention : notez qu’à votre retour en métropole, et ce peu importe votre pays de provenance, vous devrez présenter un test PCR négatif réalisé au moins 72h avant le départ, ainsi qu’une attestation sur l’honneur garantissant que vous vous engagez à vous isoler pendant 7 jours à l’arrivée et à réaliser un nouveau test PCR à l’issue de cette période d’isolement.

Voyager en Europe

Si certains pays ont décidé de fermer leurs frontières aux voyageurs français, d’autres n’appliquent aucune restriction. Des pays comme l’Espagne ou l’Italie exigent simplement de remplir un formulaire et/ou un test PCR négatif et d’autres comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la Norvège imposent une période d’isolement plus ou moins longue à l’arrivée (de 5 à 14 jours). Pensez à vous renseigner sur les conditions d’entrée dans le pays de votre destination avant d’entreprendre toute réservation. N’oubliez pas également qu’avant votre retour en France, il vous faudra réaliser un test PCR au moins 72h avant le départ et présenter une attestation sur l’honneur garantissant que vous vous engagez à vous isoler pendant 7 jours à l’arrivée et à réaliser un nouveau test PCR à l’issue de cette période d’isolement.

Bon à savoir : le test PCR est gratuit et remboursé par la sécurité sociale en France, ce qui n’est pas le cas pour les autres pays européens où le tarif peut grimper jusqu’à 250€ ! Pensez-y !

Covid19-et-avion-iStock

Voyager hors de l’UE

Là encore, et comme annoncé par le premier ministre le vendredi 29 Janvier 2021, les voyages à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne depuis la France sont interdits, sauf motif impérieux et cela, jusqu’à nouvel ordre !

Bon à savoir : certaines destinations exigent une attestation d’assurance voyage prouvant que vos frais de santé seront pris en charge en cas de Covid 19.

Voyager en avion

Avant de vous rendre à l’aéroport, nous vous conseillons de vérifier, selon votre destination, le type de test exigé (PCR ou antigénique), les conditions de réalisation (laboratoire, pharmacie, médecin…) et la durée de validité. Des tests antigéniques sont déployés dans les principaux aéroports français ; cependant, et pour voyager en toute sérénité, on vous recommande de venir à l’aéroport déjà muni de votre test Covid 19 négatif. À bord de l’avion, le port du masque chirurgical est strictement obligatoire (il l’est également pour les enfants à partir de 6 ans sur les vols européens et à partir de 11 ans sur les autres vols). Quoi qu’il en soit, et tout comme pour les trains, les avions sont régulièrement désinfectés et toutes les mesures d’hygiène nécessaires sont déployées.

Voyage avion covid iStock

Quels sont les motifs impérieux ?

Source : https://www.interieur.gouv.fr/

Motifs impérieux d’ordre personnel ou familial :

  • Décès d’un membre de la famille en ligne directe, d’un frère ou d’une sœur.
    Visite à une personne dont le pronostic vital est engagé, pour les membres de la famille en ligne directe.
    Pièces exigibles : acte ou certificat de décès, certificat médical établissant la situation de la personne dont le pronostic vital est engagé.
  • Garde d’enfants par le parent investi de l’autorité parentale ou dont le droit de garde est reconnu par une décision de justice.
    Pièces exigibles : décision de justice et pièce justificative du lieu de domicile.
  • Convocation par une autorité judiciaire ou administrative.
    Pièce exigible : convocation par l’autorité administrative ou judiciaire.
  • Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire sur lequel se trouve la personne / exécution d’une mesure d’éloignement du territoire.
    Pièces exigibles : Titre de séjour expirant, acte de licenciement, etc…
  • Étudiants en début, reprise ou fin de cycle d’études.
    Pièce exigible : certificat de scolarité établi par l’établissement.

Motif impérieux de santé :

  • Urgence médicale vitale (pour la personne ainsi qu’un accompagnant si sa présence est indispensable).
    Pièces exigibles : certificat médical, preuve d’une hospitalisation programmée, etc…

Motifs impérieux professionnels :

  • Missions indispensables à la poursuite d’une activité économique, requérant une présence sur place qui ne peut être différée et dont le report ou l’annulation aurait des conséquences manifestement disproportionnées ou serait impossible (dont les professionnels du transport).
    Pièces exigibles : attestation de l’employeur, carte professionnelle des équipages du transport international de marchandises, du transport international de passagers, du transport maritime international.
  • Professionnel de santé concourant à la lutte contre la Covid 19 ou participant à des opérations de coopération d’intérêt majeur en matière de santé.
    Pièce exigible : carte professionnelle.
  • Missions ponctuelles liées à l’exercice de prérogatives de puissance publique (dont les missions diplomatiques) ne pouvant être différées ou reportées.
    Pièces exigibles : carte professionnelle, ordre de mission.
  • Sportifs professionnels de haut niveau pour la participation à des rencontres validées par le ministère des sports.
    Pièces exigibles : carte professionnelle, certificat délivré par l’organisateur en lien avec le ministère des sports.
Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *