Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Le Canada est un des pays les plus recherchés pour partir en Programme Vacances Travail (PVT). On compte sur vous pour profiter au mieux de la partie « vacances ». Pour ce qui est du travail, voici nos quelques conseils et bons plans pour trouver un emploi au Canada.

Vous avez élu le Canada destination de l’année 2016 sur liligo.com ! En partenariat avec PVTistes.net, nous consacrerons chaque mois une journée à cette destination. Retrouvez chaque premier mercredi du mois bons plans et astuces pour découvrir le Canada sur le Magazine du voyageur.

Les spécificités canadiennes

Le CV Canadien
Un CV réussi c’est le premier pas d’une recherche d’emploi fructueuse. Or, les attentes des employeurs varient d’un pays à l’autre concernant ce résumé professionnel.

Au Canada, trois points importants sont à retenir :

  • Le CV canadien est au format « Lettre », et non A4 comme on y est habitués de ce côté de l’Atlantique.
  • Il est important de développer vos expériences professionnelles passées et il ne faut pas hésiter à entrer dans le détail, beaucoup plus qu’en France. Du coup, il est tout à fait acceptable d’avoir un CV qui tient sur plusieurs pages.
  • En règle générale, il est recommandé de ne pas mettre de photographie, ni de renseignements personnels (âge, sexe, nationalité…)

Une fois sur place, si vous vous rendez dans des centres spécialisés d’aide de recherche d’emploi, des professionnels pourront vous filer un coup de main pour mettre votre CV à la mode canadienne.

Par ailleurs, si vous voulez quelques exemples concrets, nous vous recommandons de faire un tour sur le forum de pvtistes.net, pour voir des exemple des CV canadiens en anglais ou en français.

Les références
Demander des références, c’est une pratique relativement peu courante en France, mais très répandue au Canada. Votre potentiel futur employeur ne vous connait pas, et veut savoir ce que vos anciens employeurs pensent de vous.

Il faut donc demander à vos anciens chefs de vous écrire une lettre de référence, où ils évoquent vos qualités professionnelles et humaines, et où ils expliquent à quel point et pourquoi vous êtes exceptionnel !

Où chercher, et mieux encore, où trouver ?

Les sites d’emploi
Il existe un grand nombre de sites qui réunissent les offres d’emploi au Canada parmi lesquels : Guichet Emplois, Workopolis , Monster ou encore eluta. Consultez les offres, envoyez vos candidatures, tentez votre chance ! Sachez cependant que, s’il y a beaucoup d’offres, il y a également beaucoup de candidats.

Par ailleurs, même si les chances d’aboutir ne sont pas toujours très élevées, vous n’avez rien à perdre à y déposer votre CV.

Pensez aussi à indiquer sur votre profil Linkedin que vous êtes à la recherche de travail. De plus en plus d’entreprises publient directement leurs annonces sur le réseau professionnel. Personnalisez votre page « Jobs » et vous recevrez directement des notifications lorsqu’une nouvelle offre peut vous correspondre.

Les boites d’intérim
Si vous prévoyez, au cours de votre voyage, de vous poser quelques mois dans la même ville, les agences d’intérim constituent presque un passage obligé. Vous pouvez dans un premier temps envoyer votre CV par internet, ou postuler en ligne. S’ils ne vous recontactent pas rapidement, passez un coup de fil.

Si vous passez par la case « agences de placement », comme on les appelle au Québec, il vous faudra un numéro d’assurance sociale (obligatoire pour travailler). Par ailleurs, vous aurez surement à passer un ou plusieurs entretiens, ainsi que des tests pour évaluer votre niveau de français, d’anglais et souvent votre capacité à manier les outils de bureautique de base (pack Office) et parfois votre rapidité à taper au clavier.

Le networking
Le networking, ou réseautage, cela marche souvent très bien pour trouver du travail.

Parlez à tout le monde autour de vous, dites aux personnes que vous rencontrez que vous cherchez du travail. Sur Linkedin, n’hésitez pas à prendre contact avec des personnes travaillant dans le secteur qui vous intéresse. Par ailleurs, entre PVT-istes on s’entraide, et on partage les bons plans. Il n’est pas rare qu’un PVT-iste « sortant » laisse sa place à un petit nouveau.

En résumé, communiquez un maximum ! C’est ainsi que l’on provoque sa chance.

Les formalités à effectuer

Obtenir son numéro d’assurance sociale (SIN ou NAS)
Le NAS (numéro d’assurance sociale), ou SIN (Social Insurance Number) est un sésame obligatoire pour travailler au Canada. Avec votre passeport, c’est le document que les recruteurs vous demanderont systématiquement au moment de vous embaucher.

Pour l’obtenir, vous devrez vous rendre au bureau Service Canada le plus proche de chez vous, que vous pourrez localiser sur ce site.

Vous pouvez consulter le dossier détaillé sur l’obtention du NAS réalisé par PVTistes.net à ce sujet.

Ouvrir un compte en banque
Pour toucher votre salaire, il vous faudra un compte canadien. Attendez bien d’avoir reçu votre NAS pour ouvrir un compte (on vous le demandera), et prenez le temps de choisir une banque qui vous correspond (certaines ont des partenariats avec des banques européennes).

Salaire minimum et legislation

Au Canada, les contrats de travail de type CDI et CDD n’existent pas. Les salariés dépendent généralement de contrats de travail collectifs propres à chaque entreprise et régis par les syndicats.

La durée légale de congés est de seulement deux semaines par an. Vous pourrez surement négocier une semaine supplémentaire, sans solde, si vous abordez le sujet dès le moment du recrutement.

Au-delà de 40h par semaine, vous serez payés en heures supplémentaires.

Le salaire horaire minimum est défini par chaque province.

  • Alberta : $CAN 10,20
  • Colombie – Britannique : $CAN 10,45
  • Ile-du-Prince-Edouard : $CAN 10,50
  • Manitoba : $CAN 10,70
  • Nouveau-Brunswick : $CAN 10,30
  • Nouvelle-Ecosse : $CAN 10,60
  • Nunavut : $CAN 11,00
  • Québec : $CAN 10,55
  • Ontario : $CAN 11,00
  • Saskatchewan : $CAN 10,20
  • Terre-Neuve-et-Labrador : $CAN 10,25
  • Territoires-du-Nord-Ouest : $CAN 12,50
  • Yukon : $CAN 10,86

Bon à savoir

Avoir une première expérience de travail dans le pays, c’est important car cela donne confiance aux prochains employeurs. C’est donc une sorte de cap à passer, une initiation !

Pourquoi ne pas commencer par un petit boulot, du coup ? Restauration, call centers, vente ou une mission de bénévolat par exemple. Cela vous aidera à trouver quelque chose dans votre domaine par la suite.

Photos : Shutterstock.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Canada : Trouver du travail lorsqu’on est en PVT

  1. Bonjour le Magazine liligo.fr,

    J’ai remarqué que vous avez une liste de sites d’offres d’emploi au Canada sur votre page : https://www.liligo.fr/magazine-voyage/canada-trouver-travail-pvt-36905.html

    Je vous écris pour vous suggérer d’ajouter deux sites importants d’offres d’emploi reconnus dans leur domaine respectif au Québec.

    Secrétaire Inc (offres d’emploi secrétariat et soutien administratif)
    https://www.secretaire-inc.com/emplois/

    Droit Inc (offres d’emploi juridique)
    http://www.droit-inc.com/Offres_d_emploi

    Cordialement,

    Patrick S.
    Réf. pour Secrétaire inc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous