Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Vous planifiez d’aller passer un week-end à Madrid ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur la capitale de l’Espagne : quoi voir et quoi faire à Madrid, quand y aller, quels musées visiter, où manger, où aller. Bref, comment tirer le meilleur parti de deux ou trois jours à Madrid. En route !

Informations pratiques pour un voyage à Madrid

  • Trouver un vol pas cher Madrid : rien de plus simple, aller sur liligo.com pour comparer les billets d’avion pour Madrid. Si vous organisez dès maintenant votre séjour en Espagne au début du printemps prochain, les prix sont excellents : Iberia et Air France proposent des vols A/R Paris-Madrid à 100 € début avril ! Plusieurs compagnies low cost assurent aussi des liaisons avec Paris mais aussi avec les plus grandes villes de province (Vueling, Transavia, easyJet, Ryanair…). Elles vendent des billets à moins de 100 € pour des vols en septembre.
  • Se déplacer à Madrid : on se déplace facilement dans la capitale espagnole grâce à son métro moderne et efficace. Nous vous recommandons de prendre le pass touristique de 3 jours pour la Zone A (18,40 €), qui peut être acheté dans toutes les stations de métro. Pour plus d’infos, voir le site du métro de Madrid.
  • Quand aller à Madrid ? La vérité, c’est que presque n’importe quel moment de l’année est bon pour visiter la capitale espagnole. La seule chose à noter est qu’il fait très très chaud en juillet et août, mais froid en hiver. Il vous faudra une chambre d’hôtel à Madrid climatisée ! Lorsque vous cherchez un hébergement pas cher à Madrid, vérifiez si vos dates de voyage coïncident avec un événement sportif ou culturel car cela peut faire monter les prix.

Vendredi : Guernica, tapas et sortie nocturne à Madrid

Le vendredi soir de 19h à 21h, l’entrée du musée Reina Sofia est gratuite. C’est l’occasion de voir le célébrissime tableau de Pablo Picasso, Guernica. Le musée abrite aussi des toiles de Dalí, Miró, Tapiès, Barceló…

Le musée est situé sur la Calle Santa Isabel 52 (arrêt de métro Atocha). Ouvert le lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 10h à 21h et le dimanche de 10h à 14h30. Prix d’entrée : 8€, mais gratuit lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi entre 19h et 21h et le dimanche de 15h à 19h. Pour plus d’informations, visitez son site web.

Guernica de Picasso au musée Reina Sofia.
Guernica de Picasso au musée Reina Sofia.

Après avoir alimenté l’esprit, il est temps de nourrir le corps et le cœur.

La Latina : c’est le quartier à tapas par excellence. Son atmosphère est jeune et décontractée. Un des restaurants les plus fameux, la « Casa Lucio », c’est un peu cher mais délicieux (huevos rotos con jamón).

Malasaña : un quartier mythique, car c’est là qu’est née la Movida madrilène ! Aujourd’hui, c’est le quartier de prédilection des universitaires et des hipsters. Bars à hamburgers, à sushis, restaurants bio… Les nuits sont agitées.

Huertas : domaine de prédilection des visiteurs étrangers et des étudiants Erasmus.

Chueca : un quartier à la fois chic et à la mode où on trouve beaucoup de bons restaurants. Rendez-vous au célèbre bar à tapas « El Tigre », un des bars préférés des étudiants. Chueca est aussi le quartier gay de la ville.

Lavapiés : le quartier multiculturel et multiethnique de Madrid. C’est pourquoi nous recommandons « La Melos » toujours bondé grâce à ses délicieuses zapatillas.

Chueca
Chueca

Samedi : tourisme à Madrid et fiesta madrileña

Pour commencer la journée en beauté et prendre des forces, rien de mieux qu’un petit déjeuner à la chocolaterie San Ginés (la Chocolatería San Ginés). Elle se trouve près de la Plaza Mayor.

Maintenant, vous êtes prêt pour les principales attractions touristiques de Madrid : le Palais Royal avec ses jardins de Sabatini, le Temple de Debod, la Plaza Mayor, la Puerta del Sol, la Place d’Espagne avec Don Quichotte et Sancho, la cathédrale Almudena, la Plaza de Toros de Las Ventas… Il y a mille choses à voir à Madrid !

palacio-real
El Palacio Real
El Templo Debod
El Templo Debod

Ne perdons pas trop de temps avec les visites incontournables à Madrid. Les guides touristiques sont déjà très complets dans ce domaine. En revanche, si vous voulez découvrir des facettes moins connues de la capitale, des bons plans underground, faire une visite ponctuée d’anecdotes, alors appelez les Greeters. Ce sont des associations de locaux qui se proposent de faire découvrir leur ville aux touristes moyennant un pourboire. Vous ferez l’expérience de Madrid comme si vous étiez un local.

Achevez votre visite de la ville, en grimpant sur le toit des Beaux-Arts pour avoir une vue panoramique et vraiment spectaculaire. Cela coûte 3 €, alors ça vaut vraiment la peine.

Vue de Madrid depuis le toit des Beaux-Arts.
Vue de Madrid depuis le toit des Beaux-Arts.

La cuisine espagnole d’avant-garde : pour le déjeuner du samedi, nous vous recommandons le StreetXO, la version « grand public » du DiverXO de David Muñoz, le seul restaurant de Madrid coté trois étoiles par Michelin. Il est situé au dernier étage de El Corte Inglés de Callao. C’est ici que vous pourrez goûter à la fameuse gastronomie avant-garde à un prix abordable (environ 20-30 € par repas et par personne).

Dimanche : les musées de Madrid, le Rastro et le parc du Retiro

Pour le petit déjeuner aujourd’hui, nous vous recommandons de vous arrêter dans un établissement de la chaîne « Museo del Jamón ». Comme son nom l’indique, le jambon y est roi, le jambon ibérique si fin. Il y en a plusieurs dans la ville, l’atmosphère est agréable et les prix sont tout à fait corrects. L’une des meilleures options pour manger pas cher à Madrid.

Il y a deux musées incontournables à Madrid : le Museo del Prado et le Musée Thyssen-Bornemisza. Impossible de faire les deux dans une même journée sans faire une overdose de beauté. A vous de choisir !

Las Meninas de Velázquez au Musée du Prado.
Las Meninas de Velázquez au Musée du Prado.

Le moment est venu de faire des emplettes. Pas question de perdre son temps dans un centre-commercial aseptysé. Nous allons au marché aux puces El Rastro. Il est ouvert chaque dimanche de 9h à 15h dans le quartier des Ambassades (sorties de métro : La Latina, Puerta de Toledo ou Embajadores). Il existe depuis le 18e siècle ! Un bémol tout de même : attention aux pickpockets !

rastro 1

rastro 2

Il est l’heure du déjeuner et comme c’est le dernier repas à Madrid avant de reprendre l’avion, c’est le moment ou jamais de se « lâcher » : pour cela il y a le restaurant Sobrino de Botin. Il est certifié par le Guinness des records le plus vieux restaurant au monde. Qu’on y croit ou non, vous y dégusterez un plat sublime, le cochinillo asado.

Dans la rue Cuchilleros, vous trouverez bien d’autres restaurants plus abordables pour déjeuner.  Si vous avez déjà dépassé vote budget (au marché aux puces), optez pour un sandwich bocadillo de calamares.

Après le déjeuner, vous pouvez aller faire un tour au Paseo de Recoletos pour vous asseoir au Café Gijón, célèbre pour avoir été un haut lieu de l’intelligentsia de ce que l’on a appelé la « génération de 36 », pendant la guerre civile.

Pour couronner votre week-end à Madrid, rien de mieux que d’aller se prélasser un peu au parc del Retiro, situé dans le centre-ville. Il y a de beaux monuments et statues comme le Monument à Alphonse XII ou le Palais de Cristal.

Monument à Alphonse XII.
Monument à Alphonse XII.

Passez un bon week-end à Madrid !


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous