Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Envie de sillonner les routes en toute liberté dès l’atterrissage dans votre destination ? Et si vous louiez une voiture pas cher directement après la descente de l’avion ? Voyageurs chevronnés et détenteurs du permis : nous vous dévoilons ici nos 5 astuces pour louer une voiture à l’aéroport.

1. Assurez-vous d’être légalement autorisé à louer un véhicule à l’aéroport

Tout d’abord, la condition numéro 1 est d’être titulaire d’un permis de conduire national valide ou d’un permis international obligatoire pour certaines destinations telles que l’Australie ou les Philippines par exemple. Aussi, les jeunes conducteurs, qui sont d’ailleurs les principaux loueurs de véhicule de tourisme, sont soumis à des conditions particulières définies par chaque entreprise de location. La plupart du temps, il faudra pouvoir justifier d’un an de permis.

Si vous êtes âgé de moins de 25 ans, un supplément jeune conducteur peut être appliqué. Sachez que l’âge légal minimum pour conduire une voiture de location est de 18 ans, mais la majorité des loueurs ne louent qu’à partir de 21 ans. Conclusion, si vous avez moins de 25 ans, renseignez-vous bien à l’avance sur les conditions générales de location des enseignes présentes à l’aéroport ou consultez notre article sur la location de voiture aux jeunes conducteurs.

2. Ne louez plus au dernier moment !

C’est une (mauvaise) habitude des voyageurs de louer une voiture au dernier moment. En cas d’escapade sur un coup de tête, difficile de faire autrement, mais sachez que les prix augmentent en fonction de la demande. Un seul mot d’ordre pour économiser : anticipez ! Rentalcars recommande par exemple de faire votre réservation 3 à 6 mois à l’avance pour faire des économies. 

3. Exigez une copie de la carte grise lors du retrait du véhicule chez le loueur

Dans le cadre d’une location courte durée, c’est la société de location de voiture qui est propriétaire du véhicule. Elle est donc titulaire du certificat d’immatriculation où figurent le nom et l’adresse de la société locataire.

Aucune information concernant le locataire de la voiture ne figurera sur la carte grise mais cela ne veut pas dire pour autant que vous pouvez tester sans limite vos compétences de pilote ! L’agence de location prend évidemment ses précautions : en cas d’excès de vitesse, conduite en état d’ivresse, passage forcée à une douane, tentative de cascades ou de dérapages échoués seront facturés au prix fort (contravention + frais de dossier) !

En cas de contrôle, et pour éviter toutes mésententes avec les autorités, nous vous recommandons donc de circuler avec la copie de la carte grise.

4 réponses à “5 astuces pour votre location de voiture à l’aéroport

  1. Bonjour,
    Si vous êtes proches de vos sous, n’hésitez pas à louer hors aéroport, de vrais gains sont possibles voire même certaines agences passent vous prendre directement la-bas.
    Je dis ça, je ne dis rien mais étudiez cette piste 🙂
    Yohann

  2. Par contre c’est qu’en dessous de 21 ans dur de trouver une agence de location de voitures qui accepte, dans ce cas se retourner via quoi ?

  3. Merci pour cet article. Je pense qu’a mon avis le mieux c’est de faire la réservation le plus tôt possible pour payer le prix le moins cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.