Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   9 min. de lecture

La prodigieuse nature canadienne est l’une des plus grandes richesses du pays. Et au cœur de cette nature vit une faune unique. Aujourd’hui, nous vous présentons les espèces les plus emblématiques de la faune canadienne. Voici quelques conseils pour savoir où observer des animaux au Canada et à quelle période de l’année. Avec quelques astuces et un peu de patience, vous aurez la chance de vivre de magnifiques rencontres avec les rennes, les castors, ou encore les orques et les baleines.

Le castor

voir des castors au canada

C’est l’animal le plus emblématique du Canada ! Vous trouverez même sa frimousse sur les pièces de 5 centimes. Longtemps exploité pour sa fourrure par les premiers explorateurs Européens, le castor fait partie de l’histoire du Canada. Après avoir frôlé l’extinction, les populations de castors ont pu grandir de nouveau et vous aurez peut-être l’occasion de croiser cet adorable rongeur au détour d’une rivière. 

Signe particulier : Le castor du Canada est un grand architecte reconnu pour ses prouesses hydrauliques. Avec ses barrages, il équilibre l’écosystème de son environnement : les zones humides qu’il crée sont indispensables à la survie de certains coléoptères par exemple.

Où croiser le castor au Canada ? Il n’est pas évident de rencontrer un castor se baladant en liberté, puisque ces bâtisseurs sont du genre à ne sortir que la nuit et à ne pas trop traîner là où ils sentent la présence d’humains. Votre meilleure chance d’en croiser sera dans des parcs naturels, au bord des rivières. Au Québec, plusieurs parcs nationaux (Jacques-Cartier, Pointe-Taillon et Plaisance par exemple) vous proposeront des visites pour observer la vie des castors.

Le raton laveur

voir des ratons laveurs au canada

Le raton laveur est un animal canadien et une star du grand écran. Entre Pocahontas, Nos Voisins les hommes et Les Gardiens de la Galaxie, on le retrouve partout au cinéma ! Mais pour le voir en vrai, il faut aller au Canada !

Signe particulier : Son petit masque de cambrioleur n’est pas un hasard : le raton adore venir piquer de quoi se sustenter chez ses amis les humains.

Où croiser le castor au Canada ? Les ratons laveurs sont des animaux qui adorent les villes, puisqu’ils y trouvent toute la nourriture qu’il leur faut. Vous pourrez donc en croiser au coin de la rue, ou dans votre propre jardin. Attention, cependant, le raton a beau avoir l’air inoffensif, ou même carrément trognon, il peut se révéler agressif et peut même être porteur de la rage. Mieux vaut l’observer discrètement sans tenter de l’approcher ni de l’attirer avec de la nourriture.

L’oie Bernache

oies au canada

Les Européens préfèrent l’appeler « Outarde ». Quoi qu’il en soit, avec son cou noir et ses petites joues blanches, l’oie canadienne est particulièrement élégante et facilement reconnaissable. Elle est très facile à voir puisqu’elle adore barboter dans les étangs et les lacs, même dans les jardins en ville.

Signe particulier : Ce sont de vraies romantiques ! Les oies vivent en couple avec le même partenaire pour la vie. En période de migration, les oies canadiennes peuvent parcourir plus de 1000 km par jour. Pour aller plus vite, elles se regroupent dans le ciel en forme de « V ». 

Où voir des oies au Canada ? L’oie Bernache est présente sur tous les territoires du Canada. En hiver, les oies migrent vers le sud, mais certaines restent dans les régions les moins froides du Canada, notamment la Colombie-Britannique.

Le caribou (renne)

caribou canada

Le Canada lui doit son surnom de « pays du caribou ». Le caribou est un cervidé que l’on connaît en Europe sous le nom de « renne ». Oui, comme les rennes du Père Noël ! Les troupeaux de caribous préfèrent largement les grands espaces isolés aux territoires occupés par les humains. Les plus grands troupeaux vivent au nord du Canada, dans les régions de Baie-James et le Nunavik. 

Signe particulier : si vous voyez un caribou avec de grands bois fins, ce n’est pas forcément un mâle. Chez les caribous, mâles et femelles portent tous deux des bois !

Où et quand voir un caribou au Canada ? Il est difficile d’accéder aux régions où vivent les grands troupeaux durant un séjour touristique. Heureusement, vous pourrez aussi en voir au parc national des Grands-Jardins, à Charlevoix et dans le parc national de la Gaspésie.

L’orignal (élan)

Orignal

L’orignal, que l’on appelle « élan » en Europe, est le plus grand des cervidés au monde. Il possède de gigantesques bois, qu’il perd chaque automne. C’est un animal typique du Canada, un grand mammifère canadien qui vit en solitaire ou en groupe.

Signe particulier : Bossu et complètement myope, mais il compense avec une ouïe et un odorat surpuissants.

À ne pas confondre avec : le caribou, son cousin ! L’orignal est beaucoup plus imposant, et ses bois sont plus larges et plats.

Où et quand voir un orignal au Canada ? En été, l’orignal a chaud et se fait attaquer par les moustiques. Du coup, il aime se prélasser dans l’eau pour lutter contre ces deux maux. Ainsi, en longeant les rives d’un point d’eau tôt le matin, ou au moment de la tombée de la nuit, vous pourriez bien tomber nez à nez avec un orignal. La réserve de Matane en Gaspésie est l’endroit où ils sont le plus nombreux au Québec.

L’ours blanc

voir ours blanc au canada

L’ours blanc, qu’on appelle aussi ours polaire, est le plus grand carnivore terrestre qui existe. Il peut peser jusqu’à 800 kg. Malheureusement, il souffre du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, qui le privent petit à petit de son habitat et de ses proies.

Signe particulier : Certains ours blancs, ne trouvant pas l’amour parmi les leurs, s’accouplent avec des grizzlis. Le petit d’un ours blanc et d’un grizzli est appelé « grolar ». Mais que personne ne s’offusque, il ne s’agit que d’une contraction des mots grizzli et polar bear, et non d’un sobriquet dénigrant le poids de la bête.

Où croiser l’ours blanc au Canada ? Dans la baie d’Hudson, à partir de la province du Manitoba, notamment dans le parc national Wapusk.

L’ours Kermode

ours kermode blanc canada

Sous-espèce rare de l’ours noir, l’ours kermode ne se laisse que rarement apercevoir. Mais la rencontre avec cet animal typique du Canada ne laisse personne indifférent. Car même s’il descend de l’ours noir, il a la particularité d’être… blanc ! 

Signe particulier : L’ours kermode possède un pelage blanc dû à un gène récessif. Il ne s’agit donc pas d’un ours albinos mais d’un exemple de leucistisme.

Où observer l’ours kermode au Canada ? L’ours kermode habite principalement en Colombie Britannique, où il est strictement interdit de le chasser.

Le grizzli

Grizzli

Le grizzli, l’un des animaux du Canada les plus impressionnants, est un grand ours qui ne vit qu’au Canada et en Alaska. Il peut atteindre les 66 km/h lorsqu’il court et possède un odorat extrêmement développé.

Signe particulier : Le grizzli mange de tout, mais c’est notamment un excellent pêcheur, friand de saumons remontant la rivière.

A ne pas confondre avec : l’ours noir, ou brun. Le grizzli est généralement plus gros que l’ours brun, et possède un museau plus long et plus pointu. Nous doutons cependant que vous vous pencherez sur ce genre de détail si vous tombez nez à nez avec un ours, qu’il s’agisse d’un brun ou d’un grizzli.

Où croiser le grizzli au Canada ? En Colombie-Britannique, en Alberta, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

Le cougar (puma)

puma cougar au canada

En Europe, on le connaît mieux sous le nom de puma. C’est un des plus grands félins du continent américain : il pèse en moyenne 56 kg. Même si cet animal est magnifique, nous ne vous recommandons pas de le rencontrer à l’improviste. Le cougar chasse habituellement des cerfs mais il peut aussi s’attaquer à l’homme. Dans les lieux où la présence du cougar est connue,préférez les randonnées en groupe.

Signe particulier : C’est un prédateur adroit et très rapide.

Où voir un cougar au Canada ? Le cougar est très difficile à observer, car il est très sauvage. C’est en Colombie-Britannique, et en particulier sur l’île de Vancouver que la population de cougars est la plus élevée. 

Le pika

Pika

Le pika, aussi dit ochotone, est un rongeur dont la plupart des espèces sont aujourd’hui disparues. Certains pikas continuent cependant à vivre au Canada.

Signe particulier : Le pika est réputé pour être l’un des animaux les plus mignons du monde.

Où voir un pika au Canada ? Dans les Rocheuses de l’Alberta et de la Colombie britannique, vous pourrez croiser des moutain pikas. Tout au nord de la Colombie Britannique et du Yukon, vivent les collared pikas. Ces petits rongeurs canadiens vivent en altitude et souvent au pied des falaises où ils peuvent se cacher dans des éboulis de pierres.

L’écureuil volant

écureuil volant

L’écureuil volant fait partie des animaux typiques du Canada. On le croisere beaucoup, et même en centre-ville. Parmi les 22 espèces d’écureuils vivant au Canada, on trouve le Northern Flying Squirrel (le grand polatouche, en français, c’est bien plus drôle).

Signe particulier : Comme son nom l’indique, il vole ! Enfin presque : il plane entre les arbres. C’est la membrane de peau entre ses pattes qui lui sert de cape de super-héros. Lorsqu’il étend cette membrane, il peut parcourir jusqu’à 50 mètres dans les airs.

Où croiser l’écureuil volant au Canada ? Dans les forêts de conifères, du Yukon à la Nouvelle-Écosse.

La baleine à bosse 

baleine a bosse au canada

Longue de 14 à 16 mètres, la baleine à bosse est un véritable monstre aquatique. Elle peut peser jusqu’à 30 tonnes ! On la croise souvent au large des côtes canadiennes, mais c’est du côté de l’île de Vancouver qu’elle s’observe le plus facilement.

Signe particulier : Reconnaissable à son dos noir et à son ventre blanchâtre, la baleine à bosse possède un chant magnifique.

Où et quand voir une baleine à bosse au Canada ? En Côte-Nord (Tadoussac), au large de l’île de Vancouver, de juillet à octobre et même toute l’année. 

Le petit rorqual

Petit rorqual

Au Québec, on peut trouver 13 espèces différentes de mammifères marins, ce qui est énorme. Le petit rorqual est l’un d’entre eux. Ne vous laissez cependant pas berner par l’adjectif « petit » puisque ce mammifère mesure entre 6 à 8 mètres et pèse en moyenne 7 tonnes.

Signe particulier : Le petit rorqual est l’une des baleines les plus spectaculaires à observer, puisqu’il pratique le breaching, c’est-à-dire qu’il fait partie des rares espèces sautant entièrement hors de l’eau.

Où observer les baleines au Canada ? Tadoussac, l’endroit où la rivière Saguenay se jette dans le Saint-Laurent, est un spot très reconnu au Québec pour observer les baleines. De nombreux circuits vous permettront de découvrir ces géants aquatiques. Plus d’infos par ici.

L’orque

voir les orques au canada

Les orques sont des animaux marins fascinants, magnifiques à observer en liberté. Aujourd’hui, les activités humaines menacent les orques en les privant de leur alimentation principale : le saumon. La pêche, les barrages qui empêchent la reproduction du saumon, et les élevages polluants de saumons ont contribué à la réduction considérable du nombre d’orques dans les eaux de la côte ouest du Canada. Quelques familles d’orques sont encore visibles proche de l’île de Vancouver. 

Signe particulier : Les orques sont des animaux très intelligents et très sensibles. Ils ressentent des émotions et sont capables de reconnaître des individus. Plusieurs chercheurs ont montré que leur intelligence est proche de celles du chimpanzé, la plus proche de l’homme.

Où voir des orques au Canada ? On peut voir des orques autour de l’île de Vancouver et dans le Passage Intérieur qui mène vers l’Alaska. À certains endroits, il est possible de les voir depuis la terre ferme. Sinon, vous pourrez participer à une expédition en kayak ou en zodiac.

Le phoque

phoques au canada

Voici un animal que vous n’aurez pas de mal à rencontrer dans les régions du Québec maritime et en Colombie-Britannique. Plusieurs espèces de phoques vivent au Canada. Certains n’hésitent pas à venir visiter les ports de plaisance, comme c’est le cas à Victoria, pour venir quémander quelques poissons.

Signe particulier : Ses grands yeux et ses moustaches de chat. Le phoque adore se prélasser au soleil sur les rochers au bord de l’eau. 

Où voir des phoques au Canada ? Vous pourrez rencontrer des phoques à toutes les saisons au Canada. Pour voir les familles avec leurs nouveaux-nés, privilégiez la fin du printemps et le début de l’été. 

Retrouvez plus d’informations sur l’observation de la faune au Canada sur le site de l’Office du Tourisme Destination Canada.

Photos : istock, Collared Pika par Denali National Park and Preserve, Grizzli fishing par Chris Parker, Minke Whale par Tom Benson / Flickr cc.

7 réponses à “15 animaux à rencontrer lors d’un voyage au Canada

  1. Nous avons eu le privilège de côtoyer certains de ces animaux (Castors, Orignaux, faucheux, tamias, etc) et entre autres des ours noirs que nous avons croisés lors de nos balades en forêt, Côte Nord. Aucun n’a montré de l’agressivité vis à vis de nous. Avec quelques règles de prudence, ce n’est que du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *