tropical dog
| Blogueurs | Nos invités Par

Maria & Shark : The Tropical dog, un blog qui a du chien ! 

Découvrez l’histoire d’une bloggeuse Maria et de sa chienne Shark. Ensemble, elles ont parcouru 9 pays sur trois continents, Afrique, Amérique du Sud et Europe, et prévoient de nouvelles aventures pour 2018. Elles ne sont « jamais basées nulle part  » , si ce n’est sur leur blog The Tropical Dog. 

Logo carre The Tropical Dog Alors qu’elle était directrice de l’Alliance Française à l’île Rodrigues, Maria, 31 ans, gréco-marocaine, a vu sa future chienne naître dans son jardin en 2013. Aussitôt née, aussitôt adoptée : elle n’a pas pu résister à la mignonnerie de celle qu’elle appellera Shark (requin en anglais, orient en arabe),  croisée Border Collie et chien de chasse. Depuis, Shark accompagne Maria partout ! Passionnée de voyages, elle a été confrontée aux manques d’information concernant le fait de voyager avec son animal de compagnie. Du coup, en 2015, elle a décidé de créer son blog – The Tropical Dog – dédié à cette thématique. Aujourd’hui à Athènes, elle partage avec nous son histoire et ses conseils ! 

Comment vous est venue l’idée de faire un blog entièrement dédié au fait de voyager avec son chien ? 

J’ai toujours été passionnée de voyages, mais quand ma chienne est arrivée dans ma vie mes proches m’ont dit  « tu n’arriveras jamais à voyager et avoir un chien en même temps  » . J’ai pris ça comme un défi et me suis mis en tête de prouver que non seulement il est possible de voyager avec son chien à l’international mais que c’est surtout super amusant.

L’objectif du blog et de mon compte Instagram est donc de démontrer, photos et vidéos à l’appui, qu’on peut voyager avec un grand chien. Ce n’est pas aussi simple qu’avec un chihuahua ! Comment transporter mon chien dans la soute d’un avion ? Quels démarches effectuer ? Où trouver un hôtel qui accepte les chiens ? Que vais-je pouvoir visiter avec elle ? C’est à toutes ces questions que je réponds en partageant des conseils et informations pratiques. 

Comment celui-ci a été reçu dans la blogosphère voyage ?  

Voyager avec un chien dans le monde du blogging c’est une véritable niche (#JeuDeMot) !  Cette thématique est originale et me permet de me démarquer parmi des milliers de blogs voyage. Un chien est un atout charme irrésistible  ;  les gens s’y attachent. J’ai commencé sur Instagram et j’ai immédiatement remarqué que suivre les aventures d’une fille qui explore le monde avec son chien intéresse. Depuis deux ans, les chiffres ne font qu’augmenter pour le blog et pour Instagram. Je reçois des emails tous les jours de personnes qui me posent des questions très concrètes, témoignant de réelles lacunes dans ce domaine. Comme le blog est bilingue (français/anglais), cela me permet d’avoir une portée internationale. 40 % de mes lecteurs résident en France. Les autres sont répartis partout dans le monde.

The Tropical Dog au Maroc

Vis-tu actuellement de ton activité de blogueuse ?  

Non, mais l’objectif de cette année est de réussir à vivre de mon blog. Si j’ai arrêté de travailler à l’Alliance Française c’est parce que le blog commençait à bien marcher. Cela s’est manifesté lorsque des partenaires ont commencé à me soutenir (hôtels qui  proposent de m’héberger gratuitement, marques qui offrent des produits pour moi et des accessoires pour Shark). Je sens qu’il y a vraiment de l’intérêt et du potentiel car la tendance dog friendly explose. Le chien occupe une place de plus en plus importante dans la vie de son maître et de plus en plus de personnes voyagent avec leur animal. Il y a donc des services à promouvoir.  

Parallèlement, je développe une activité de rédactrice et traductrice web en freelance pour avoir un revenu fixe. Justement, la vitrine de mon travail pour les clients c’est le blog. Mon rêve est de pouvoir travailler de n’importe où, en ayant juste besoin de mon ordinateur, d’internet et de Shark évidemment ! 

Quels sont tes projets pour développer ton blog ?  

En plus de collaborer avec de nouveaux partenaires, je mise sur la vidéo ! C’est un média en plein essor sur Internet. J’ai donc lancé une chaîne YouTube, je poste régulièrement des vidéos sur Facebook et Instagram. J’en insère aussi dans les articles publiés sur mon blog. Je n’avais aucune connaissance technique jusqu’à très récemment mais je me suis formée toute seule. Je m’occupe de la réalisation et du montage. Shark s’occupe d’être l’actrice principale.

Peux-tu partager avec nous une anecdote de voyage particulièrement cocasse ?  

Il y en a des centaines  !  La première qui me vient à l’esprit et qui révèle bien la problématique de voyager avec son chien à l’international s’est produite en janvier 2017 en Amérique du Sud.

On a traversé la frontière Bolivie-Chili par voie terrestre.Le Chili est un des pays les plus restrictifs au niveau des documents à présenter pour son animal de compagnie. Il faut tout respecter à la lettre. J’avais tous les documents en règle à un détail près. Le certificat sanitaire stipulait que Shark avait bien reçu sontraitement vermifuge 15 jours avant l’entrée sur le territoire chilien alors qu’il aurait dû être administré au maximum 10 jours avant. Juste pour ça, je suis restée bloquée à la frontière et on a failli être renvoyées en Bolivie  ! 

Voyager avec un chien m’a appris à gérer ce genre de situation avec calme, humour et patience. Quelques blagounettes et négociations plus tard, le douanier s’est montré compréhensif et aproposé d’appeler la vétérinaire du village voisin pour qu’elle administre les médicaments à Shark devant ses yeux. Ça m’a coûté 57 dollars et 3 heures d’attente. C’est le genre d’inconvénient qu’il faut être prêt à subir quand on voyage avec un chien, mais au final ça fait partie de l’aventure et ça m’offre une anecdote intéressante à raconter  !  

The Tropical Dog en Bolivie

Quelles sont les meilleures destinations pour voyager avec son chien ?  

Parmi les pays que j’ai visité jusqu’à présent, les États-Unis arrivent en tête. La tendance dog friendly vient de là de toute façon ! Récemment de passage en Floride avec Shark, j’ai découvert un site web carrément dié aux lieux et aux activités dog friendly à Miami ! Plages, centres commerciaux, restaurants… Tout y est référencé  !    

En deuxième position de mon classement se trouve la France. Les chiens font partie de la famille. De plus en plus de villes nous facilitent la vie en autorisant les chiens en laisse dans les parcs et jardins publics. Un certain nombre de restaurants et cafés admettent les chiens à l’intérieur. De manière générale, il est agréable de vivre en France avec un chien.

Enfin, je citerai la Grèce qui depuis quelques années vote des lois pour la protection animale et en faveur des maîtres de chiens. Accès aux transports en commun (sous conditions) et aux plages… Beaucoup d’efforts sont fournis et je tiens à soutenir cette volonté des pouvoirs publics grecs  !  

The Tropical Dog en Grece

Le défi : l’Amérique du sud

On a vadrouillé dans 4 pays entre 2016 et début 2017 : Colombie, Pérou, Bolivie et Chili. Le rapport au chien n’est pas le même en Amérique du Sud. Il y a énormément de chiens errants un peu partout, mais ils ne sont pas vraiment agressifs. En tout cas, je n’ai eu aucun problème à me promener avec Shark. En revanche, ce n’est pas encore entré dans les mœurs que le chien puisse voyager, prendre le bus ou même le taxiDu coup, le côté positif c’est que partout on me prenait pour une localePersonne nimaginait une seconde que je puisse avoir emmené mon chien depuis l’autre bout de la planète  ! 

C’était donc un sacré défi et une négociation permanente de se déplacer au quotidien. Je devais à chaque fois rassurer les chauffeurs en leur disant que ma chienne ne mord pas, qu’elle est propre et ne va pas salir leur bus/taxi. Au final, je me suis toujours débrouillée, souvent en payant un ticket supplémentaire (prix dérisoire), et j’ai appris à insister avec le sourire. 

Les 3 conseils ultimes pour voyager avec son chien 

> Conseil n°1

Bien s’informer sur les règlementations du pays où vous voulez aller avec votre animal. Le site officiel de la IATA (International Air Transport Association) fournit toutes les informations par pays. Si vous voyez que c’est trop compliqué et que vous n’avez pas tous les papiers, n’essayez même pas car vous risquez d’être bloqué à la frontière. Si vous voyagez au sein de l’Union européenne ce n’est pas bien compliqué, mais si vous partez plus loincela demande un minimum d’organisation car certains documents requièrent un délai pour être délivrés.

Conseil n°2

Prendre en considération l’état de votre chien car vous êtes le mieux placé pour le connaitre. Si il est trop peureux ou angoissé de nature ne le mettez pas en soute. Habituez-le d’abord à la voiture, aux bruits, à la cage de transport. Si sa santé est fragile ou qu’il est trop âgé, ne lui imposez pas non plus un voyage à tout prix. Il faut savoir aussi que les animaux à nez retroussé comme les bouledogues sont interdits dans les soutes d’avion car ils peuvent présenter des difficultés respiratoires. Renseignez-vous bien auprès de votre vétérinaire avant de voyager

> Conseil n°3

Soyez responsable de votre chien de A à Z. Ne comptez pas sur le personnel de l’aéroport pour donner de l’eau à votre animal. C’est votre responsabilité de faire en sorte que votre chien voyage dans les meilleures conditions dans sa cage. Mettez-lui une couverture avec son odeur, son jouet favori et surtout un bol d’eau profond ou une bouteille à embout car la cage est tellement manipulée par le personnel de l’aéroport que l’eau contenue dans des petits bols se renverse avant d’atteindre l’avion.

> Conseil Bonus

Si vous êtes tenté de donner des somnifères à votre animal, attention ! Avec l’altitude la tension artérielle baisse et peut causer un arrêt cardiaque. Plusieurs compagnies refusent d’ailleurs d’embarquer des animaux endormis ou somnolents car cela représente un réel danger. Pour les animaux très stressés, il existe des calmants légers. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire.

Un mot pour la fin ?  

Vous l’aurez compris : les trois piliers pour voyager sereinement avec un animal sont information, organisation et responsabilitéJ’encourage les personnes qui souhaitent partager une aventure avec leur chien à franchir le pas. On peut commencer par un road trip dans son pays avant de partir loin ou en avion. Emmener son chien en vacances c’est une valeur ajoutée et une autre manière de voyager. 

Depuis que j’ai mon chien, je rencontre beaucoup plus de personnes en voyageant et elle me fait aimer les randonnées. Grâce à elle, j’ai appris à sortir des villes et des sentiers battus, à découvrir des régions naturelles peu connues. Après 4 ans de voyages avec Shark j’en suis convaincue :  le chien est non seulement le meilleur ami de l’Homme, c’est aussi son meilleur compagnon de voyage ! 

The Tropical Dog en Colombie

Photos : Maria Himmich / Gautier Dufau / cc

Laissez un commentaire