Rome insolite
| Idées voyage Par

Rome insolite et secrète : 10 idées de visites hors des sentiers battus

Rome, c’est la ville éternelle qu’on ne se lasse pas de redécouvrir. On en aurait presque oublié que c’est aussi bien plus qu’un musée à ciel ouvert ! Voici 10 idées de visites insolites et secrètes dans la capitale italienne pour visiter Rome autrement.

1. Un sanctuaire pour les chats ! 

Il y a pas moins de 300 000 chats à Rome. Si à l’origine leur présence dans la ville permettait de protéger les réserves de céréales face aux rats et aux souris, ils sont désormais nombreux à avoir trouvé refuge dans la place de Torre Argentina, sur les ruines de l’endroit même où César a été tué. Ils furent nourris par des habitantes du quartier pendant des décennies avant que, au début des années 90, un refuge ouvre sous la place, où vivent à présent près de 400 chats, choyés par les bénévoles qui s’occupent du lieu.

  • Roman Cat Sanctuary, Largo di Torre Argentina. 

Sanctuaire des chats

2. Par le petit trou de la serrure…

Sur l’Aventino, au niveau de la Piazza dei Cavalieri di Malta, se trouve une grande porte. Jetez un œil dans le trou de serrure : surprise ! Attention cependant, le secret n’a pas été gardé bien longtemps et vous ne serez pas les seuls à passer l’œil par le trou de la serrure. Vous devrez même vous mettre dans la file d’attente pour en profiter…

  • Piazza dei Cavalieri di Malta, sur le mont Aventin.

Trou de serrure Rome

3. Le Camden romain

San Lorenzo, c’est le quartier underground et alternatif de Rome pour tout ce qui touche aux sorties, à la culture, etc. Bars pas chers investis par les étudiants italiens et étrangers dès la fin de l’après-midi, sit-in dans la rue, dans une ambiance nonchalante et résolument intello, à l’opposé du côté clinquant de Campo dei Fiori. Si vous êtes fan de street art, ce quartier est aussi fait pour vous.

  • Quartier de San Lorenzo, autour de la piazza Tiburtini au sud de la gare Termini.

San Lorenzo

4. L’Expo universelle

Situé en périphérie de Rome, le quartier de l’Esposizione Universale di Roma (EUR)a été construit dans les années 30 comme une vitrine du fascisme. Le quartier constitue aujourd’hui une curiosité architecturale, entre références à la Rome antique (un pilier de l’idéologie fasciste) et lignes qui se voulaient modernistes à l’époque. Le bâtiment le plus représentatif du quartier est le Colisée Carré, un cube composé de 216 arches mais vous y verrez également la Place des Nations Unies, le Palais des Congrès et l’église de San Giovanni et Paolo.

  • EUR, ligne B du métro, station EUR (avant-dernière station avant Laurentina).

Collisé carré

5. La centrale thermique Montemartini

Cet étonnant musée d’archéologie a été construit dans une ancienne centrale thermique dans le quartier d’Ostiense. Il accueille les acquisitions récentes du musée du Capitole. Imaginez des statues antiques posées au milieu d’un décor des plus industriels : un contraste absolument fascinant.

  • Centrale Montemartini, Via Ostiense 106, ouvert du mardi au dimanche de 9h à 19h.

Centrale Montemartini

6. Un trompe l’œil à Église Saint-Ignace de Loyola

Cette église baroque est la deuxième église jésuite de Rome. Sa splendide fresque en trompe l’œil peinte par Andrea Pozzo en 1685 est un chef d’œuvre à ne pas manquer. Elle donne l’impression que l’église est dotée d’une voûte, ce que les religieuses voisines refusaient car elles craignaient d’avoir de l’ombre dans leur jardin au moment de la construction de l’église.

  • Église Saint-Ignace de Loyola, Via del Caravita 8.

Église Saint-Ignace de Loyola

7. Le marché aux puces

Rendez-vous à la Porta Portese car le marché aux puces de Rome vaut vraiment le coup ! Surtout un jour de grand soleil. Ouvert le dimanche de 7h à 13h, c’est un bric à brac de vieilles montres, de poteries, de vélos, d’ustensiles de cuisine, de machines à écrire Olivetti, de livres, de vêtements, de vinyles… On y va surtout pour se mêler à la foule de Romains venus y chercher une bonne affaire, parfois au petit matin, après une nuit de fête.

  • Marché de la Porta Portese, sur la via Portuense. Tous les dimanches matin.

Marché aux puces Rome

8. La Villa Doria Pamphili

Voici une super alternative aux jardins de la Villa Borghese que vous avez déjà peut-être visités. Le plus grand parc de Rome (180 ha), situé sur la colline du Janicule, est curieusement ignoré des circuits touristiques. Ses magnifiques jardins à la française et son immense villa sont pourtant très prisés des Romains pour les balades du dimanche.

  • Villa Doria Pamphili, accès par la Via Aurelia Antica à l’ouest du Trastevere.

Villa-Doria-Pamphili

9. Le cimetière protestant

Il a été construit au début du XVIIIe siècle pour accueillir les dépouilles des étrangers non-catholiques – ô blasphème !  – qui ne pouvaient être enterrés sur le sol romain. C’est un véritable havre de paix, loin du brouhaha des rues de Rome. Les poètes anglais Shelley et Keats y reposent. On y trouve des tombes protestantes, juives, orthodoxes et d’autres sans aucunes marques religieuses.

  • Cimetière protestant de Rome, Via Caio Cestio, 6, métro Piramide. Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h, le dimanche de 9 h à 13 h.

Cimetiere protestant Rome

10. L’Appia Antica

La Voie Appienne est la première route pavée ayant jamais été construite. Surnommée la reine des routes, sa construction commença en 312 avant J.C. Elle reliait alors Rome à Brindisi. Longue de 513 km, son parcours est agrémenté de superbes villas et ruines romaines. Si vous n’avez pas le temps d’entreprendre cette randonnée, vous pouvez en admirer une partie à Rome,

  • La route commence au niveau des des thermes de Caracalla.

Appia Antica

Alors vous prévoyez une escapade à Rome pour les ponts de mai ? 

Si vous faites des découvertes inopinées en visitant Rome, soyez généreux avec les autres lecteurs et commentez l’article ! 

Créez-vous une alerte de prix pour Rome et ne passez plus à côté des vols les moins chers.

Photos : R Alescio, fedfil, silviaN, FaceMePLS, Photogestion, RG1033, Fabrizio Sciami, p medved, Tommaso Valente, Luca Di Ciaccio

11 réactions

  • locaion voiture marrakech Répondre

    Le marché aux puces à visiter en 1er, vous trouveriez l’ambiance italienne, leurs coutumes, un vrai souk à l’ancienne, un mélange euphorique

  • Emilie Répondre

    Il y a le Palazzo Mattei di Giove dans le ghetto juif. La cour recèle de bas-reliefs et statues antiques et modernes. Un régal…gratuit ! 

  • Andreas Répondre

    Veuillez me renseigner les meilleures curiosités à Rome, qu’on ne dois pas rater,entre le 15 et 17 janvier 2016.
    C’est notre premier voyage

  • Petrapapae, maison de vacances Répondre

    Dans cette liste de conseils il ya certains qui me plaît particulièrement : La Centrale Montemartini​, le cimetière protestant, le marchè aux puces … et tu peux y arriver avec une balade … excellent !  !  ! 

    • Catherine Répondre

      On est contents que ça vous plaise et que ça vous parle ! N’hésitez pas à partager vos petits secrets sur Rome avec nous ! Bonne journée : )

  • fetri bouchaib Répondre

    merci de me conseiller et me donner des idees riches pour passer quelques jours avec assia a rome pour la premiere fois j attends eh wa faite vite svp

  • Lucie Répondre

    Superbe visite à faire dans votre article. pour ma part je rajouterais également les Catacombes de Saint Calixte, un superbe lieu remplit d’histoire, je conseil c’est vraiment bien : )

  • Grimaldi rose flore Répondre

    Je recherche un site italien de greeters pour visiter Rome . Merci de me renseigner

  • Char Répondre

    Merci de votre article, certainement des lieux a considérer pour notre prochain voyage à cette ville merveilleuse. Moi j’ai visité il y a quelques ans le sanctuaire des chats et je dois dire qu’il ma surpris positivement par sa propreté, on imagine un chaos avec tant d’animaux mais les volontaires faisaient sans doute un bon travail à ces temps.

    Aussi j’ai trouvé maintenant sur internet en cherchant des photos qu’il y a un mouvement qui proteste contre sa clôture donc visitez-le maintenant si vous avez l’opportunité !