Vol Comores : comparez les prix des billets d'avion

Prix des billets d’avion France - Comores

• Un billet d’avion France - Comores coûte en moyenne 1346 €.
• Les prix des billets d’avion varient habituellement entre 717 € et 3942 €.
Le mois le moins cher pour réserver un billet d’avion France - Comores est : mars.
• La haute saison correspond aux mois de septembre, octobre et novembre.
• Pour un prix attractif, il est conseillé d’acheter son billet d’avion au moins 1 mois avant la date de départ.

Informations sur les vols

Comores : y a-t-il des restrictions de voyage liées au coronavirus ?

Il n'y a pas encore d'informations concernant cet itinéraire.

Lors de votre voyage, vous devrez suivre les directives imposées par le gouvernement local de Comores. Ces directives sont basées sur les niveaux de risque. Elles visent à améliorer votre sécurité.
La transmission du COVID-19 est inconnue aux Comores. Le niveau de transmission est basé sur les données mondiales sur la santé et les maladies de l'Université John Hopkins, mises à jour en janvier 2023.

Mesures gouvernementales

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Utilisation d'un masque

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Transports publics

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Restaurants

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Bars

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Discothèques

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Magasins

Il n'y a pas encore d'informations sur cette politique

Lors de votre retour

Les voyages internationaux vers la France sont autorisés. Il n'y a actuellement aucune exigence en vigueur, comme la quarantaine ou les tests de santé.

Combien y a-t-il de vols directs depuis la France ?

Il y a en moyenne 121 vols par semaine depuis la France métropolitaine vers Comores.

En ce moment, il n’y a pas de vols directs depuis la France vers Comores.

Quelle est la durée d’un vol France - Comores ?

La durée du vol dépend de votre aéroport de départ. Voici quelques exemples :

Un vol Paris-Moroni dure 11 h 35 min.
Un vol Marseille-Moroni dure 15 h 45 min.
Un vol Lyon-Moroni dure 16 h 35 min.

Les durées indiquées correspondent aux vols les plus courts trouvés sur ces itinéraires.

Quelles compagnies aériennes proposent des vols France - Comores ?

Les principales compagnies aériennes qui opèrent des vols entre la France métropolitaine et Comores sont Air France, Air Algerie, Royal Air Maroc, ITA Airways, British Airways, Nouvelair, Air Arabia Egypt, Emirates, Ethiopian Airlines, Ryanair, Gulf Air, Transavia, KLM, Air Malta, Kenya Airways, Lufthansa, LOT Polish Airlines, Swiss, Egyptair, Austrian Airlines, Pegasus Airlines, Qatar Airways, Brussels Airlines, Corsair, Twin Jet, Turkish Airlines, Transavia France, TAP Air Portugal, Easyjet, Tunisair, Air Caraibes, Air Austral, Volotea, Wizz Air, Vueling, Oman Air et Air Corsica.

Quel est le meilleur aéroport de départ ?

L’aéroport de départ le plus populaire est : Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.
29% des vols pour Comores partent de cet aéroport.

L’aéroport de départ le moins cher en moyenne est : Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Quels sont les aéroports où atterrissent le plus de vols depuis la France ?

Les aéroports où atterrissent le plus de vols sont : Prince Said Ibrahim International Airport et Ouani Airport.

Mini guide Comores

Dans, l’Océan Indien, entre Madagascar et le continent africain, émerge l’archipel des Comores. Cet archipel rassemble trois îles : Grande-Comore, Anjouan et Mohéli. Avec 700.000 habitants, la capitale de l’archipel est Moroni, située sur Grande-Comore. Ces îles vous réservent des paysages vierges et des plages de sable blanc exceptionnelles.

Plus d'informations sur le pays

Quel climat ?

Les Comores possèdent un climat tropical avec une grande similitude entre les îles. Cependant, on observe quelques particularités en fonction des saisons.

  • Mohéli et Anjouan : ce sont les plus petites îles de l’archipel des Comores avec un paysage composé essentiellement de collines. Les saisons n’y sont pas extrêmes. Pendant la saison des pluies, de janvier à avril, les températures se situent entre 28°C et 32°C. On observe une légère baisse de température lors de la saison sèche, avec 27°C en moyenne à partir du mois de juin et jusqu’en septembre.
  • Grande-Comore : la montagne de Karthala qui abrite le volcan des Comores altère légèrement le climat de l’île. Une formation nuageuse due au relief entraîne des orages et averses qui tomberont presque toute l’année. À Moroni, la pluie se fait moins agressive et laisse rapidement place à un ciel dégagé.

Étant situées dans la zone des cyclones tropicaux, les Comores présentent un risque de cyclones durant les mois de décembre à avril.

Quand partir ?

De juin à octobre, le temps est idéal aux Comores, avec très peu de précipitations. C’est le meilleur moment pour réserver votre vol. Dans les deux petites îles de Moheli et Anjouan, vous pourrez profiter d’une température proche de 27°C en cette période de l’année.

Il n’y a pas de saison contre-indiquée pour un voyage aux Comores. Vous pourrez, quoi qu’il arrive effectuer des randonnées inoubliables, flâner sur des plages au sable fin et à l’eau turquoise et profiter d’une immersion totale dans la culture du pays.

Quelles sont les choses à voir et à faire ?
  • Grande-Comore : offrez-vous le panorama du sommet du volcan de Karthala, après un ascension à 2 361 m d’altitude. À Moroni, faites un petit détour pour admirer la grande mosquée du vendredi, un incontournables de l’île Grande-Comore. En début comme en fin de journée, venez vous relaxer et profiter d’une bonne baignade sur les plages de Chomoni, de Bouni ou de Chindini Beach.
  • Mohéli : surnommée « l’île aux trésors », c’est la partie la plus verte des Comores. Avec une très grande richesse végétale et aquatique, la côte d’Itsamia est un point de rendez-vous pour les tortues géantes qui viennent pondre leurs œufs sur la plage toute l’année. Entre les mois d’août et d’octobre, vous pourrez assister aux parades des baleines, des requins, des raies et des dauphins dans les eaux turquoises de Mohéli.
  • Plage Moya : si vous voulez profiter d’une belle plage de sable fin très peu fréquentée qui vous laissera l’impression d’une plage privée, rendez-vous sur la plage de Moya. Complètement encerclée par la nature luxuriante, la plage de Moya offre un spectacle absolument unique et paradisiaque à tous ceux qui ont la chance de s’y rendre.
Comment se déplacer ?

Deux possibilités de transport s’offrent à vous pour partir d’une île à une autre : l’avion et le bateau. Le bateau est une solution peu coûteuse et rapide qui dessert toutes les îles des Comores.

Pour circuler sur les îles et entre les villes, vous pouvez opter pour les taxis partagés qui sont très bon marché. Des bus vous permettront également d’effectuer les liaisons entre vos destinations. Vous pouvez aussi opter pour la location de voiture aux Comores.

Quelles sont les fêtes et événements importants ?
  • Tous les mois de juillet a lieu la fête nationale comorienne. Elle est marquée par des défilés, des parades militaires et la présence des chefs d’Etats.

  • Le Malwlid est la célébration de la naissance du prophète Mahomet. Cette fête religieuse a lieu le troisième mois de l’année musulmane, en lien avec le calendrier lunaire. La fête entraîne généralement un grand pélerinage et de nombreuses manifestations culturelles.

  • Si vous avez la chance d’assister à un mariage, prenez le temps d’admirer les festivités et de vous imprégner de l’ambiance. Les mariages aux Comores font parties des événements traditionnels les plus ancrés dans la culture. Après une journée rythmée par les cérémonies, repas et différentes coutumes de partage des biens, les mariés paradent et dansent dans les rues pour partager leur joie.
  • Quelles spécialités culinaires ?
    • Anchar de morue : un pur délice qui allie morue, citron, piment et tomate dans une même assiette, des saveurs cuisinées pendant des heures et servies avec du riz blanc et des feuilles de manioc.
    • Ambrevades au coco : il s’agit d’un plat très exotique et végétarien qui rassemble des ambrevades (aussi appelées pois d’angole, ce sont des légumineuses similaires aux haricots plats) et de nombreuses épices. Les ambrevades sont cuites puis écrasées pour être mélangées à du lait de coco fait maison et du jus de citron. À consommer seul ou accompagné de riz.
    • Tambi : ce dessert typique consiste à préparer des vermicelles dans du beurre et de la cardamome, puis, une fois que les vermicelles sont dorés, à ajouter un peu d’eau et laisser les vermicelles l’absorber en intégralité. Ce dessert se déguste chaud et accompagné d’un thé.
    Voyager avec des enfants

    Lors de votre séjour en famille, il est recommandé de connaître la localisation des centres de santé, car ils peuvent être éloignés ou peu accessibles depuis certaines régions. Emportez de quoi vous protéger du soleil et des moustiques.

    Le pays possède une culture issue de l’islam. Il est donc recommandé de porter des vêtements qui recouvrent les jambes et les épaules pour les femmes et les filles.

    Comores : quels sont les principaux aéroports?

    La capitale des Comores possède l’aéroport international de Moroni Prince Saïd Ibrahim, nommé ainsi en mémoire du premier et dernier sultan de Grande-Comore, le prince AdehamSaid Ibrahim bin Said Ali. Situé au Nord de Grande-Comore, l’aéroport international de Moroni assure des vols domestiques vers les autres îles de l’archipel et de l’Océan Indien ainsi que des vols internationaux.

    L’aéroport de Moroni est situé à environ 20 km du centre-ville de la capitale. L’aéroport dessert des destinations voisines comme Antananarivo, Saint-Denis, Unguja, Dar-es-Salam et une destination vers la France, à l’aéroport de Marseille-Provence.

    Les Moronis disposent d’un autre aéroport qui est celui de Moroni Hahaya. Implanté à 2 km au Sud de la ville de Hahaya avec un seul terminal, l’aéroport de Moroni Hahaya n’effectue pas de vols internationaux. Cet aéroport est en effet destiné aux liaisons avec les îles voisines des Comores. Mohéli et Anjouan possèdent de ce fait elles aussi leurs propres aéroports domestiques pour des vols entre les îles.

    Le taxi est le premier moyen de transport en partance de l’aéroport international de Moroni Prince Saïd Ibrahim pour aller dans le centre-ville. Le prix se négocie avant la course pour un tarif très bon marché avoisinant les 500 KMF soit environ 1 euro. Il existe des navettes qui relient les terminaux de l’aéroport au centre-ville pour un coût raisonnable. Pour les prendre, vous devez vous renseigner auprès de votre hôtel ou contact sur les lieux.

    Comores : préparez votre séjour

    Vols Comores

    Plus de destinations