Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Le Texas fait partie de ces lieux aux clichés tenaces, tatoués à jamais dans l’imagerie populaire par le feuilleton Dallas. Pourtant, aujourd’hui le Texas, c’est Austin, sa capitale vibrante et créative ; de superbes parcs nationaux ; des possibilités de divertissement uniques au monde et 30 cultures réunies dans un seul état.

Nature, fun et rock n’roll

Le Texas est une micro-nation au sein du géant américain, tant il possède ses propres codes culturels. Sa superficie est supérieure à celle de la France. La destination plait pourtant moins que les stars américaines (Californie, New-York…) car c’est un fait, il y a moins de choses à y voir et le patrimoine y est moins riche que dans le reste du pays. Le manque de popularité de la destination s’explique peut-être aussi par l’image rigide et sévère qui est diffusée sur le Texas : peine de mort (plus d’une vingtaine d’exécutions par an), culte des armes à feu, ségrégation raciale, pas de couverture sociale pour 25% des habitants…

Passés ces aspects politiques et sociaux, il faut reconnaître que les Texans sont plutôt des bons vivants et savent s’amuser. Il aiment aussi tellement leur contrée qu’il accueillent les visiteurs avec générosité. Le nombre de divertissements et de possibilités de s’occuper dépasse largement la moyenne :

  • Participer à un barbecue géant au son de la country
  • Passer un week-end dans un ranch à la mode cow-boy
  • Descendre une rivière sur un pneu
  • Faire de longues balades à cheval
  • Visiter la NASA
  • Vibrer avec les texans lors d’un championnat de roller derby ou de foot américain
  • Déguster les vins locaux (l’état en est producteur)
  • Dormir dans un ranch, comme JR
  • S’essayer au rodéo sur un taureau en bois… ou aller admirer les pros
  • Faire du shopping de marques à moitié prix
  • Aller voir des concerts de rock et de blues à Austin
  • S’éclater dans un parc d’attraction à l’Américaine (Six Flags…)

Itinéraire

Le Texas est le plus grand état américain. Il est divisé en trois grandes régions aux reliefs en paliers : les plaines de l’est, ses grandes villes où est concentré l’essentiel de la population ; le centre et ses cayons ; l’ouest et les montagnes du Trans-Pecos, où l’on trouve un beau parc national.

Un voyage au Texas sur deux semaines doit comporter un tour de ses villes et une visite des paysages arides de l’ouest. Un détour par la côte du Golfe du Mexique est envisageable si vous avez plus de temps. Voici une idée d’itinéraire :

  • Austin, 2 jours : la ville la plus dynamique du Texas est aussi une des plus créatives des USA. C’est la capitale mondiale de la musique live avec 150 scènes où l’on écoute blues, rock, jazz et country. Ne pas rater Sixth Street et sa population déjantée qui tranche complètement avec l’image conservatrice du Texas.
  • San Antonio, 2 jours : surnommée la petite Venise, San Antonio est une ville très agréable et qui ne manque pas de charme. Visitez The Alamo, où le célèbre Davy Crockett et ses 180 hommes résistèrent 15 jours durant à 5000 espagnols, avant de s’incliner. San Antonio est l’endroit idéal pour dormir dans un ranch.
  • Dallas, 2 jours : la ville du célèbre feuilleton compte de nombreux musées intéressants, dont le Sixth Floor Museum consacré à l’assassinat du président Kennedy. On trouve à Dallas une concentration de centres commerciaux importante, c’est donc l’endroit idéal pour faire son shopping à l’américaine. Ne pas ratez la visite du ranch de JR, le Southfork Ranch.
  • Forth Worth, 1 jour : à 50 km de Dallas, cette petite ville rassemble tous les clichés texans, avec des spectacles de rodéo et le plus grand club de country music du monde (Billy Bob’s).
  • Houston et le NASA Center, 1 jour : la 4e ville des USA présente peu d’intérêt, mais souvenez-vous de la célèbre phrase « Houston, on a un problème » : il ne faut vraiment pas manquer la visite du Centre Spacial de la NASA, où l’on pourra pénétrer dans la capsule Apollo. Si vous devez passer plus de temps à Houston, vivez au rythme des texans en allant voir un match de foot américain, par exemple.
  • Big Bend National Park, 3 jours : un territoire désertique à 90% et des montagnes culminant à 2700 m d’altitude, pour les amoureux des grands espaces. On y découvrira 300 espèces d’oiseaux, on descendra le Rio Grande en rafting et on observera un des plus beaux ciels étoilés du monde.
  • South Padre Island, 3 jours : à la frontière mexicaine, à quelques kilomètres de Brownsville, on arrive sur cette bande de terre au climat tropical. Le meilleur spot pour se relaxer et bronzer au Texas.
Southfork Ranch
Le ranch de la série Dallas. Photo:Flickr/jamiedfw

En pratique

  • Y aller : le Texas héberge le deuxième aéroport du pays (Dallas) et vous pouvez également atterrir à Houston en vol direct depuis Paris. En cherchant à l’avance, vous trouverez des vols Paris-Texas pour environ 500 €. Chercher un vol Dallas
  • Transport sur place : il est fortement conseillé de louer une voiture pour un maximum de liberté et pour gagner du temps, vu les distances qui séparent les villes. Comptez au moins 25 € la journée pour une automatique 4 portes. Sans voiture, misez sur le réseau de bus Greyhound. Il y a quelques trains Amtrak au Texas mais ce n’est vraiment pas le mode de transport le plus usité. Chercher une location de voiture Texas
  • Se loger : misez sur les motels qui présentent un confort à l’américaine pour un prix plus que raisonnable. Ils sont généralement situés en périphérie des villes. Les chaînes de motels les plus économiques : Motel 6 et Econo-Lodge. Vous devez aussi absolument passer une nuit dans un ranch traditionnel. On en trouve à partir de 100 $ la nuit.
  • Argent : le coût de la vie au Texas est un peu moins élevé qu’en France : pas de problème pour manger et dormir pas cher, l’essence est aussi beaucoup moins chère qu’en Europe. Pour voyager confortablement, comptez environ 60 $ par personne et par jour.
Big Bend National Park
Plante exotique, Big Bend National Park. Photo : cc Flickr/zest-pk

Conclusion : si le Texas était…

  • …une couleur : le blanc des ranchs
  • …une activité : aller voir des spectacles (concerts, rodéo…)
  • …un type de voyage : musical
  • …un moyen de transport : un 4×4 SUV
  • …un sport : le football américain
  • ...un animal : le tatou, animal emblématique du Texas
  • …un souvenir : un chapeau de cow boy
  • …un plat : de la viande grillée au barbecue
  • …une femme : la chanteuse LeAnn Rimes
  • …un homme : Chuck Norris

Vous êtes allés au Texas ? Vous avez aimé l’ambiance et pensez que le Texas ce n’est pas que Bush et Dallas ? Racontez-nous en commentaires !

Photo 1 : cc Flickr/ricoslounge
http://www.flickr.com/photos/ricoslounge/3985611656/

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Réponse à “Terra incognita : en route pour le Texas

  1. enfin, la peine de mort existe en Californie et dans plein d'autre états (Obama y est favorable), il a la « ségrégation raciale », l'absence de « couverture » sociale et plein d'armes à feu, partout ailleurs aux USA (à New York, en Californie…).
    Le Texas est un Etat très varié, très divers, très grand et très cosmopolite qui attire plein d'américains et des gens du monde entier, la croissance démographique du Texas explose alors que celle de la côte est ou de la Californie stagne.
    Dallas FW ou Houston sont largement aussi dynamiques que Austin qui est une bien plus petite ville donc plus facile à cerner avec sa fac, son administration et sa musique.
    Le Texas à moins de cibler une région (padre island ou l'extrême sud) n'est pas une région touristique à proprement parler, même si on adore y vivre, après il y des tas de musées à Dallas FW, à Houston et des tas de choses à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous