Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

L’enquête de la CNIL – dont les résultats ont été dévoilés la semaine dernière – n’a pas mis en évidence de pratiques frauduleuses de la part de sites de vente de billets de train et d’avion. Sans convaincre toutefois.

Les lecteurs du Magazine du Voyageur sont sensibilisés à l’IP Tracking, une pratique soupçonnée mais non avérée, qui consisterait à conserver l’adresse IP d’un internaute qui consulte les prix d’un billet d’avion ou de train, afin de lui proposer un prix supérieur pour le même produit lors d’une connexion ultérieure.

Outre le problème de pratique commerciale déloyale, cela soulève la question de la loyauté de la collecte des données et surtout de la protection des données individuelles.

Saisie le 24 avril 2013 par la députée européenne Françoise Castex, la Commission Européenne a indiqué qu’il revient à l’autorité de contrôle nationale chargée de la protection des données de se prononcer, donc la CNIL.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a donc enquêté en collaboration avec la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Selon le rapport rendu lundi dernier, il n’y a pas de fraude à l’IP Tracking.

« La CNIL et la DGCCRF ont mené une opération conjointe de contrôle des sites de sociétés françaises de e-commerce sur les pratiques de modulation des prix de vente, notamment en matière de transport. Les contrôles n’ont pas conduit à constater de pratique consistant à moduler les tarifs affichés en fonction de l’adresse IP de l’internaute ».

Le rapport met en revanche en évidence d’autres pratiques de variations des tarifs. Rien de très nouveau cela dit, en tout cas pour les lecteurs de notre magazine.

  • Modulation du prix d’un billet en fonction de la date de réservation et du taux de remplissage de l’appareil (c’est le Yield Management).
  • Modulation des frais de dossier en fonction de l’heure d’achat des billets, les tarifs étant plus avantageux pendant des heures creuses définies par le marchand.
  • Modulation du prix selon que le client vient d’un comparateur de prix ou pas. En fait la différence de prix final est presque négligeable : le prix d’appel du billet est plus bas (pour mieux figurer sur le site de comparaison), mais est compensé par des frais d’achat plus élevés.

Le doute persiste…

Les résultats de l’enquête de la CNIL concernant l’IP Tracking ne semble pas avoir convaincu tout le monde. A commencer par l’eurodéputée Françoise Castex, qui remet les remet en cause sur son site internet.

« L’enquête ne lève pas le doute sur les tarifs obscurs pratiqués par les grands opérateurs de transports sur la toile. Ces entreprises continuent d’utiliser des techniques de profilage qui génèrent une concurrence déloyale et qui constituent un détournement des données personnelles de millions d’internautes notamment via l’utilisation de leur historique de navigation ».

La Commission des Affaires juridiques du Parlement européen a demandé à la Commission européenne d’enquêter sur la fréquence de ces pratiques et – le cas échéant – de proposer une révision de la directive 2005/29 pour protéger comme il se doit les consommateurs, précise l’eurodéputée. Affaire à suivre, donc…

Pour contourner l’IP Tracking supposé, n’achetez pas votre billet avec l’ordinateur avec lequel vous avez effectué vos recherches lors d’une précédente connexion.

Avez-vous fait l’expérience de modulations de prix rapides ?


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


3 réponses à “IP Tracking : la CNIL ne trouve rien à redire

  1. Bonjour, En effet, je me suis fait avoir avec l’ip tracking, de toute beauté! j’ai acheter il y a 2 jours, un billet d’avion aller-retour paris-bresil. Quelques jours avant de réserver, le montant du billet était 646euros, hésitant un peu, je me décide 4 jours après d’acheter le billet. A ma grande surprise, le montant avait augmenté de 150euros, super déçu d’avoir attendu, je réserve le billet de peur que ca augmente de nouveau. Je retourne sur le site aujourd’hui, je regarde les memes billets, avec le montant de 646euros, entre temps j’avais nettoyer l’historique de mon navigateur… Le sentiment de mettre fait voler, abuser, je sens que ma réclamation de remboursement de la différence va prendre une drôle de tournure. Il est beau le monde dans lequel on vit!

    1. Je compatis, j’ai été également trompée mais en x2. Hausse du prix au moment de passer la commander (en moins de 5mn) + sur Corsair il y avait une promo « meilleur prix garantie sous 24h00 » sauf qu’en petit ce n’est pas 24h00 mais jusqu’à minuit le jour de l’achat. Ca fait vraiment pas plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous