Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Le MP4 c’est très pratique mais, il faut bien l’avouer, ça n’arrive pas à la cheville d’un bon vieux vinyle pour ce qui est de la qualité du son. Si vous comptez parmi les nombreux nostalgiques de ces galettes, que vous avez une collection de disques sous votre lit ou fièrement exposée près de vos platines, si vous êtes un accro du vinyle qui aime voyager, nous avons pour vous quelques suggestions de sanctuaires, aux quatre coins du monde.

Waterloo Records – Austin (TX)

Cet endroit est absolument légendaire. Il a ouvert ses portes il y a déjà 30 ans. Trois décennies de bons et loyaux services durant lesquels il a abreuvé la scène musicale locale des meilleurs vinyles de la planète. Le magasin est immense avec un catalogue assez exhaustif qui peut prendre des jours et des jours à explorer. Une vraie mine d’or.

Vols Austin

Wah Wah – Barcelone

En train de flâner dans les rues du quartier d’El Raval ? Faites un détour et immergez-vous dans ce boui-boui duquel vous ressortirez certainement avec les poches et le cœur léger. Et pour cause, des milliers de vinyles sont entassés du plancher au plafond. Tous les genres musicaux représentés ici, alors n’espérez même pas quitter les lieux sans un souvenir ou deux.

Academy Records – New York

Si c’est du jazz que vous recherchez, alors c’est à Manhattan que vous allez pouvoir trouver de quoi enrichir votre collection. Academy Records est connue pour avoir la plus riche collection de disques de jazz au monde, des disques neufs et d’occasion. Le stock ici tourne si vite qu’il ne faut pas penser à cacher un LP derrière une pile en espérant le retrouver le lendemain. Idéal pour mettre la main sur des classiques qu’on ne trouve plus dans le commerce.

Soundscapes – Toronto

En visite à Toronto ? C’est le meilleur endroit où aller pour trouver un vinyle. Situé dans le quartier de Little Italy, Soundscapes stocke aussi des CD indépendants et des livres de musique. Vous y trouverez de tout, du psychédélique à la soul, du garage au noise, mais ce que cet endroit fait de mieux, c’est la musique canadienne indé.

Intoxica – Londres

Dans la capitale britannique, c’est à Portobello Road et nulle part ailleurs qu’il faut aller. Lorsque Intoxica a ouvert ses portes en 1994, c’est le rêve de milliers d’addict du vinyle qui est devenu réalité. On y trouve beaucoup d’éditions limitées et des enregistrements rares … Mais pour cela, il faut mettre la main à la poche.

Et le plus célèbre magasin de disques de tous les temps…

Photos : chrishimself , realsmiley, inrainbows69 / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Destinations musique : les meilleurs disquaires du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous