Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Qui a déjà eu le privilège d’assister à ce spectacle magnifique de la nature ? De la mi-septembre et la mi-octobre, le rut du cerf enveloppe la forêt d’une atmosphère à la fois attirante et inquiétante. Le brame, « c’est flippant quand même… mais c’est magique ».

Cela fait partie des petites réjouissances de l’automne : se balader dans les forêts parées de couleurs jaunes et rougeoyantes, sentir les parfums de la forêt, ramasser des champignons… et écouter le brame du cerf.

Il y a beaucoup d’endroits en France où l’on peut assister au brame du cerf : les moins téméraires préfèreront les conditions « comme à la maison » du  parc du château de Chambord, sur la Loire. Nous avons choisi de vous présenter le brame dans le magnifique massif des Cévennes, dans le sud du Massif Central.

Pour aller à la rencontre des cerfs cévenols

La période du rut chez le cerf se situe globalement entre la mi-septembre et la mi-octobre, mais on peut parfois entendre les cerfs jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Le massif des Cévennes se trouve à cheval sur les départements de la Lozère et du Gard, dans un quadrilatère formé par les villes de Millau, Mende, Aubenas et Alès. Après des années de grande raréfaction, les cerfs ont réinvesti les massifs forestiers à la faveur d’une politique de protection dans le Parc National des Cévennes. Leurs populations sont à nouveau nombreuses dans les forêts du Bougès, du Mont-Lozère, de l’Aigoual et de l’Aubrac.

  • Forêts du Bougès
  • Forêts du Mont-Lozère
  • Forêts de l’Aigoual
  • Monts de l’Aubrac

La Forêt Domaniale du Bougès

Cette forêt (repérée sur la carte) est considérée comme un excellent site de brame. Elle se trouve dans le Parc National des Cévennes, sur la commune de Vialas, dans le département de la Lozère. Elle est encadré au nord par le massif du mont Lozère, au sud par le massif du mont Aigoual et à l’ouest par le causse de Sauveterre.

Pour en savoir plus vous pouvez contacter directement les autorités du Parc National des Cévennes, où faire confiance à d’autres structures, telles que cvnaventure qui organise de sorties d’observations sur le Mont Bougès et dans le secteur de l’Aigoual.

La conduite à tenir pour faire de belles observations

Il y a quelques règles simples à observer pour ne pas déranger la tranquillité des animaux dans cette période critique de leur cycle biologique et pour assurer votre propre sécurité.

  • Silence et discrétion sont les maître-mots. Pour ne pas déranger les cerfs (que vous feriez fuir de toute façon), ni les autres personnes.
  • La période du brame est aussi celle de la chasse dans les Cévennes. Assurez-vous que le site de brame où vous vous rendez ne fait pas l’objet d’une action de chasse. Rien de plus désagréable que de se retrouver pris au milieu d’une battue, vous en conviendrez…
  • Ne vous écartez pas des pistes et des sentiers autorisés. Vous dérangeriez les animaux et vous risqueriez de faire une mauvaise rencontre. Les accidents sont rarissimes, mais les cerfs peuvent toutefois se montrer agressifs en cette période particulière.
  • Nos amis à quatre pattes ne sont pas les bienvenus, même tenus en laisse.
  • Il est formellement interdit de s’aider d’une torche ou de tout faisceau lumineux pour observer les cerfs. Ce serait une infraction pure et simple à la loi.

N’oubliez pas vos jumelles, elles vous permettront de suivre à distance les cerfs, si vous avez la chance d’en observer en plus de les entendre.

Avez-vous déjà assisté au brame du cerf ? Où était-ce ?

Crédits Photos : jatdoll, PhilippeC, oien, MONT AIGOUAL / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Ecouter le brame du cerf dans les Cévennes

  1. Bonjour moi c est jean phi voilà moi je suis un fils du Vercors et oui le brame je les observer sur villard de lans et aussi plateau d ambelle vercors Drôme c est toujours un plaisir de voir ce spectacle et toute ces odeurs de la nuits.et aimerai visiter les Cévennes que je connaît que de nom , mes qui est une superbe régions, alors je vais M y rendre très bientôt cordialement mr bouleaux

  2. En fait, les Cévennes sont un des endroits idéaux pour l’observation de la nature. La brame des cerfs et seulement une partie des merveilles de la nature qu’on peut expérimenter dans les Cévennes et le Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous