Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

8 réponses à “A Barcelone, le Parc Güell devient payant

  1. On en viens … On découvre un parc ou il faut maintenant débourser plus de 25 euros pour nous 4 alors qu’il y a 8 ans on s’y baladait tranquillement. Nous voila tous confiné sur les hauteurs du parcs sans avoir le moindre accès aux oeuvres de Gaudi . Autant dire tout de suite que n’étant pas au courant de cette nouvelle politique de tarification, nous n’avons pas participer à cette taxe purement touristique qui pourrait être avant tout moins onéreuse. Une honte !

  2. Gaudi avait l’intention de créer une cité harmonieuse et agréable à vivre. Cette décision de faire payer le parc change totalement la donne : le sens même de l’oeuvre de Gaudi est bafoué. Les visiteurs ne profitent plus d’un bain de soleil sur l’esplanade, mais prennent fébrilement des photos, sans s’asseoir, sans rire, sans plaisanter ni flirter … cela perd tout son sens !
    Une décision qui montre combien nous avons perdu notre art de vivre pour gagner des euros qui ne nous serviront surement pas à être heureux. La municipalité de Barcelone a oublié la movida et tout ce qui fait l’attrait de cette belle ville de Barcelone. Tant pis, laissons la place aux Chinois qui viendront toujours en masse faire la queue pendant des heures, debout, pendant que nous prendrons encore un peu de soleil dans un coin du parc (le jardin de la villa de Gaudi est encore libre d’accès, profitez-en !)

  3. En direct de Barcelone. Premier jour de la mesure, grande pagaille. Passé une heure à différents points d’accès pour m’entendre dire que mon billet combiné (MUHBA) n’était plus valable pour la visite du parc !
    Désarroi de nombreux touristes non prévenus de la nouvelle réglementation.

    Par ailleurs, un autre billet combiné de musées est passé de 7 à 6 musées pour les mêmes 30 € et on découvre en route qu’un des 6 musées est fermé. Bref 5 pour le prix de 7. Avec la crise, Barcelone devient inabordable. La Perdrera de Gaudi est à 15€ !!!

  4. Je pense que comme le souligne l’article il y a des bons et mauvais côté à rendre ce parc payant auprès des touristes , cependant c’est dommage que le nombre soit limité à 400personnes… et c’est aussi dommage pour les étudiants ayant des petits budgets qui du coup n’iront pas forcément tous visiter le parc faute d’argent.

  5. Bien que je pense que la fermeture d’un parc public est un peu de mauvaise foi, je pense aussi que si elle contribue à préserver (spécialement le lézard) le parc, alors la discussion est terminée. Et si les voisins de Barcelone peuvent encore entrer sans problèmes, même mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *