Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Dormir dans un avion n’est pas toujours chose facile, coincé entre deux passagers sur un siège taille XS qui ne se baisse pas autant que vous le souhaiteriez. Ajoutez à cela un bébé qui pleure, et l’affaire semble devenir impossible. Voici quelques essentiels pour parvenir à dormir dans l’avion.

Pour la plupart des voyageurs, voyager en long-courrier est synonyme de quête de confort et de sommeil, afin que l’expérience passe le plus vite possible. Alors que quelques voyageurs chanceux sont capables de s’endormir à n’importe quel endroit et dans n’importe quelles conditions, cela n’est pas le cas de la majorité.

Si vous luttez pour vous endormir en vol, il y a de l’espoir pour corriger ce problème en adoptant quelques réflexes simples, qui vous permettront d’arriver à destination frais et dispo et de vaincre un peu mieux le décalage horaire.

Choisissez votre siège

L’endroit où se situe votre siège est déterminant pour vos chances de sommeil. Le siège côté fenêtre est votre meilleure option : vous pouvez vous appuyer contre le hublot et vous n’avez pas à vous lever dès que votre voisin veut aller aux toilettes. Évitez les derniers sièges, qui ne se baissent pas, ainsi que souvent, ceux situés près des issues de secours. Sachez qu’en réservant sur les sites des compagnies, vous aurez souvent la possibilité de choisir un siège. Autrement, faites le en arrivant suffisamment tôt au comptoir d’enregistrement.

Attention à vos bagages à main

Si vous  emportez deux pièces de bagage à main, soyez certain de ne pas avoir à les mettre sous le siège, afin de conserver un maximum de place pour vos jambes. Pour cela, emportez plutôt deux petits sacs, qu’une grande valise à roulette en cabine.  Rangez dans une pochette ce que vous devez conserver à portée de main (magazines, portable, etc).

Évitez le café et les excitants…

La caféine et le sommeil sont de grands ennemis, en particulier si vous partez l’après-midi. Evitez le café 5 heures avant le départ, buvez plutôt du jus de fruit et de l’eau avant le vol, voire une tisane. Zappez aussi cigarettes, thé et nourriture lourde et sucrée. Privilégiez la nourriture légère : légumes verts ou secs, fruits, viande blanche. Si vraiment vous êtes un allergique du dodo en transport, emportez un ou deux somnifères.

Emportez votre kit sommeil

Afin de dormir confortablement, vous devrez être équipé. S’il est impossible de reproduire un lit dans un avion, vous pouvez vous approcher de son ambiance. Emportez un coussin d’avion, certaines marques proposent aujourd’hui des produits très bien faits et compacts pour reposer votre cou. L’oreiller fourni par la compagnie aura tendance à être petit et peu confortable. Ensuite, des bouchons d’oreille type boules Quiès ou des écouteurs anti-bruit vous permettront de ne pas être dérangé par le bruit de l’appareil et de vos voisins. Un masque de sommeil vous protégera de la lumière si vous voyagez de jour, enfin une bonne paire de chaussettes est un indispensable pour vous sentir à votre aise.

Relaxez-vous

Emportez avec vous un baladeur équipé de musique de relaxation. Tous les grands lecteurs le savent, lire est un excellent moyen de se préparer au sommeil. Préférez les romans aux lectures « agressives » (magazines d’actualité, journaux).

Et vous, quelles sont vos astuces pour dormir comme un loir en avion ?

Images : ToriMBC, Nicola since 1972 / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


5 réponses à “5 règles d’or pour bien dormir dans l’avion

  1. Vous mesurez de 1,85 à 1,95 m, dormez dans un lit de 210.

    Je mesure 1,88m. Jusqu’alors, je dormais dans des lits de 190 ou 200. Conséquences: mal de dos, insomnies, fatigue, etc. Depuis que je dors -seul- dans un lit de 210, tout va beaucoup mieux.

  2. Bonjour,
    Est -il possible d’utiliser la photo  »de cette tasse à café avec l’image en arrière d’un avion » dans votre site pour illustrer un article dans une page prof facebook d’un site à but non commerciale,
    je cherchais sur internet une image du même genre et je trouve cette image très nette et très jolie, je voudrai bien que vous me donnez l’autorisation si possible

  3. Bonjour,

    Je n’ai jamais réussi à dormir dans un avion ou une voiture. Mais c’est promis, la prochaine fois que je prendrais l’avion, je suivrais vos très bons conseils.

    N’arrivant pas à dormir, je peux tout de même apprendre à mieux me relaxer. Ce sera toujours ça de prit ! J’aime bien l’homéopathie et je crois que c’est ce que je vais choisir.

    Christian, de sommeil-infos.com

  4. Merci pour les astuces.
    Pour ma part je préfère voyager de nuit, le voyage passe plus vite et j’ai le sommeil profond. Je prévois quelques huiles essentielles pour me détendre et un peu d’homéopathie aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous