Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Voyager avec des besoins spéciaux en matière de santé peut devenir un vrai casse-tête. Les règlementations diffèrent d’une compagnie à l’autre concernant le matériel et les quantités autorisées. Voici quelques conseils si vous devez emporter vos médicaments et votre matériel médical en avion.


Le premier réflexe à prendre est de contacter la compagnie aérienne en amont de votre vol si vous vous trouvez dans une de ces situations :

  • Votre médicament est liquide et vous avez besoin de plus de 100 ml pendant le vol;
  • vous prévoyez de transporter du matériel médical excédant la limite autorisée pour les bagages à main : nébuliseurs, respirateurs à oxygène, appareils de dialyse, etc.

Le transport de ce matériel nécessite l’établissement de formulaires. En cas de doute, téléphonez toujours à la compagnie aérienne. Il est même conseillé de vous renseigner avant de réserver votre billet d’avion, afin de connaître le délai nécessaire pour établir ces documents.

Quelques conseils pour voyager avec des médicaments :

  • N’emporte que ce dont vous avez besoin pour le vol dans votre bagage à main. Mettez le reste dans la soute. S’il n’y a pas de limite imposée pour les tablettes et capsules, cela vous évitera trop de questions.
  • Les compagnies aériennes ne peuvent pas réfrigérer les médicaments en vol, prévoyez donc un sac thermique si vous devez maintenir le médicament au froid.
  • Les liquides sont limités à 100 ml. En plus d’une autorisation de la compagnie, n’oubliez pas d’emporter l’ordonnance de votre médecin.
  • Si vous voyagez avec du matériel médical spécifique, la compagnie peut vous demander une attestation de votre médecin vous autorisant à prendre l’avion. Le matériel n’est autorisé en cabine qu’en cas de besoin permanent, dans le cas contraire il sera mis en soute gratuitement.
  • L’électricité n’est que très rarement disponible à bord. Assurez-vous que le matériel est sur batterie et suffisamment chargé pour la durée du voyage. Le matériel ne peut pas être utilisé pendant le décollage et l’atterrissage.

Vous avez déjà du voyager avec du matériel spécifique? La procédure était-elle simple ou un vrai casse-tête? Racontez-nous !

Photo: fillmorephotography/flickr

6 réponses à “Voyager en avion avec des médicaments ou du matériel médical

  1. Bonjour, j’ai réservé un vol pour aller à venise. Je suis diabétique insulino dependant et doit toujours avoir mes seringues et mon insuline sur moi. Comment dois je procéder sachant qu’aucun flacon n’atteint les 100ml.
    Merci de votre réponse
    cordialement

    1. Bonjour,
      Veuillez trouver la marche à suivre (informations trouvées sur le lien suivant http://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/pratique/voyages/planifier-son-voyage) :
      – Avertissez le personnel de la sécurité que vous êtes diabétique et que vous transportez du matériel médical dans vos bagages de cabine (montrez-leur la lettre justificative de votre médecin au besoin).
      – Vos seringues doivent être transportées avec leur gaine de protection. La fiole ou les cartouches doivent avoir une étiquette officielle de votre pharmacie avec le nom de l’insuline et sa posologie.
      – Vos médicaments sur ordonnance doivent porter les étiquettes de la pharmacie afin de bien les identifier.
      – Vos lancettes doivent être munies de leur capuchon protecteur et votre lecteur de glycémie doit porter le nom de la compagnie qui le fabrique.
      – Si vous portez une pompe à insuline, veuillez avertir le personnel que vous devez la conserver sur vous à cause du cathéter. Il est donc préférable de ne pas passer sous le détecteur de métal complet, mais de vous prêter à l’inspection du détecteur manuel.
      Bonne journée !

  2. J’ai un appareil respiratoire pour la nuit (c pap)
    Est ce que c’est calculé dans les 10 Kl pour cabine ou bien médicament ?

    1. Bonjour Thérèse,
      Je pense que c’est compté comme « médicament » mais je ne suis pas sûre que cela veuille dire que vous avez le droit à du poids supplémentaire malgré tout. Je vous recommande de contacter directement la compagnie aérienne avec laquelle vous vous envolez pour une réponse définitive. Bonne journée !

  3. Bonjour
    Je dois voyager avec mon fils Qui est sous previscon ce qui demande un contrôle de la INR avec une coagulcheck j’espère qu’il vont pas me casser la tête avec ça car je compte pas les mettre dans la soute si je perd la valise il aura pas ses médoc. Si y a quelqu un qui peut me donner son avis merci

  4. Je voyage souvent avec ma fille qui est allergique aux arachides et nécessite une trousse de secours avec piqure d'adrenaline (Anapen) et syrops divers. Nous avons un certificat de l'allergologue – il suffit de le montrer a` la sécurité. Jamais eu aucun probleme de réservation.

    Par contre on a souvent du mal a` avoir un repas sans allergenes. Ca oui il faut le demander a` l'avance. Dans tous les cas on a toujours de quoi manger avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous