Photographier-aurore-boreale
| Conseils pratiques Par

Comment immortaliser les aurores boréales en images ? 

Les aurores boréales représentent probablement l’un des plus beaux spectacles offerts par la nature. Causées par la perturbation du champ magnétique terrestre par le soleil, elles apparaissent dans le ciel comme des lueurs dansantes aux reflets verts, roses, ou violets. Nous vous proposons ici un petit topo pour apprendre à les filmer et à les photographier.

Vous planifiez un voyage en Islande, en Laponie ou au Groenland ? Alors, tenez-vous prêts à immortaliser le spectacle majestueux des aurores boréales grâce à nos quelques conseils ! 

Photographier les aurores boréales : matériel et technique

Vous n’avez pas forcément besoin d’acheter un reflex et tous ses accessoires pour réussir à prendre en photo les aurores boréales. Le minimum, c’est d’avoir la main sur les différents réglages de l’appareil, et plus particulièrement sur le temps de pose et sur les ISO.

Munissez-vous également : 
- D’un petit trépied souple et peu encombrant, indispensable pour prendre de belles photos d’aurores boréales ; 
- D’une batterie supplémentaire, avec le froid et les poses longues, les batteries perdent très rapidement en autonomie ; 
- D’un objectif grand angle et lumineux, mais ce n’est pas indispensable ; 
- D’une télécommande qui vous permettra d’activer la prise de vue à distance sans faire bouger l’appareil, mais ce n’est pas indispensable puisque vous pourrez aussi activer le retardateur.

Pour prendre en photo les aurores boréales, vous devrez effectuer les réglages suivants sur votre appareil : 

Le temps de pose

Le temps de pose est le premier réglage à maîtriser. Il correspond à l’intervalle de temps entre la captation de la lumière par l’appareil et la prise de vue réelle. Plus le temps de pose sera long et plus la photo sera lumineuse. Il n’y a pas de réglage type, tout dépend de la luminosité du ciel et des aurores. Pour trouver le temps de pose adapté, nous vous conseillons de faire des tests en commençant par 10 secondes, puis 15, puis 20…

Les ISO

Regardez jusqu’à combien d’ISO monte votre appareil et faites des tests pour savoir jusqu’à quelle valeur les photos sont de bonne qualité. Cela vous permettra de ne pas dépasser ce seuil lors de la prise de vue des aurores. En général, il est conseillé de ne pas monter au-dessus de 1600 ISO.

L’ouverture et la mise au point

Ouvrez votre appareil au maximum (il faut que le chiffre soit le plus petit possible) pour laisser entrer la lumière.
Réglez ensuite la mise au point sur l’infini. Certains appareils possèdent un bouton spécial, d’autres nécessitent un réglage manuel en faisant la mise au point sur quelque chose le plus loin possible.

Filmer les aurores boréales

Vous partez prochainement en voyage en Norvège ou en Finlande et aimez ramener de belles vidéos de vos expéditions ? 

Pour réussir à filmer les aurores boréales, appliquez les mêmes réglages décrits ci-dessus et posez votre caméra ou votre appareil photo sur un trépied. Il vous faudra appliquer une vitesse d’obturation de 1/25 à 1/50, monter à 1600 voire 3200 ISO et régler l’ouverture au maximum ou presque, à F/1,2 ou F/1,8 si possible.

Vous voyagez avec une caméra sport ? Les dernières générations de ce type d’appareil possèdent un mode « Nightlapse » qui permet d’obtenir de bonnes vidéos la nuit. Cela ne fonctionnera par contre que si l’aurore boréale est assez intense.

Aurore-boreale-photographie

Crédit : Shutterstock

Laissez un commentaire