Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

A mi-chemin entre la Bretagne et l’Irlande, cette région vous procurera des sensations de voyage inédites où le romantisme prime. Voici quelques idées pour un séjour réussi dans cette région emblématique de l’Angleterre.

Certaines régions du globe se distinguent par leur singularité, notamment grâce à un riche patrimoine culturel. C’est le cas des Cornouailles, cette région qui constitue l’une des six nations celtiques aux côtés de l’Irlande, l’Écosse, le Pays de Galles, l’île de Man et notre chère Bretagne. D’ailleurs, comme le breton en France, la langue celtique parlée en Cornouailles – le cornique – refait peu à peu surface, après avoir quasiment disparu au cours du 19ème siècle. Cette forte identité culturelle renaissante est indéniablement l’un des atouts de la région, lui conférant un côté à la fois mystérieux et envoûtant.

Mais alors, pourquoi ne pas tout simplement aller passer quelques jours en Bretagne, nous direz-vous ? Eh bien parce qu’en Cornouailles, vous ajouterez une touche British dépaysante à votre voyage ! Et, vous le verrez, ses paysages valent le détour. L’arrière-pays se compose de collines verdoyantes tandis que le littoral est dentelé de falaises abruptes entrecoupées de criques, de plages et de petits ports. Beaucoup de charme se dégage de cette région que nous recommandons les yeux fermés aux couples. Un cadre idyllique pour se retrouver en tête-à-tête dans un endroit où le temps semble rester en suspens.

Village pêcheurs du port Isaac

A quoi ressemblera votre séjour en Cornouailles britanniques ? A une visite de Penzance, petite station balnéaire réputée, à moins que vous ne préfériez St Ives, cette bourgade très mignonne où bon nombre d’artistes ont jeté leur dévolu. Autre incontournable bien sûr, les balades sur les plages de sable blanc lorsque le temps le permet (pour la baignade, mieux vaut ne pas être trop frileux en revanche). Rendez-vous aussi à tout prix à Land’s End, l’extrémité de l’île, autrement dit le bout du bout de l’Angleterre. New York se trouve à 3147 miles de là, précise un panneau. Empruntez ensuite la tangente vers le sentier de randonnée qui longe la côte pour en prendre plein la vue. Au passage, message aux randonneurs : le Coastal Path est un sentier balisé à flanc de falaises qui suit tout le littoral des Cornouailles.

Ajoutez également cette sélection à votre liste des sites à voir : le port de pêche de Polperro, le Saint Michael’s Mount (on vous laisse découvrir sur place ce dont il s’agit), le parc national d’Exmoor, terre de prédilection des chevaux, et enfin les Îles Scilly pour celles et ceux qui ont le pied marin.

Polperro, petit village de pêcheurs dans le sud des Cornouailles birtanniques

Pour aller en Cornouailles…

Depuis Londres, il faut parcourir environ 450 kilomètres pour rallier la capitale des Cornouailles, à savoir Truro. La première option consiste donc à trouver des billets d’avion pas chers pour Londres puis louer une voiture à votre arrivée. L’autre alternative possible est de trouver un vol pour Plymouth, l’aéroport le plus proche desservi par des compagnies low cost.

C’est ainsi que vous pourrez respirer l’air marin depuis l’autre côté de la Manche. Petite devinette pour clore cette mise en bouche : savez-vous qui sont les Johnnies, dont vous entendez peut-être parler sur place ? Ce sont des marchands d’oignons bretons qui, au 19ème siècle, traversaient la Manche pour aller vendre leurs récoltes en Cornouailles en faisant du porte-à-porte. Une traversée en mer de plusieurs heures pour une vente… aux petits oignons !

 

Crédit : Shutterstock

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous