Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur

 

Quand on pense aux vacances, c’est souvent l’été qui nous vient à l’esprit. Et en effet, nombreux sont les Français qui partent pendant les mois de juillet-août, profitant des vacances scolaires. Mais, quand approche la fin de l’été et que les premières feuilles commencent à tomber des arbres, une deuxième vague de vacanciers se met en place : les voyageurs de la saison basse, ceux qui ont attendu l’automne pour partir. Haute saison vs Basse saison : qui part quand, à quel prix et où ? Voici l’analyse de liligo.

La durée du séjour : en haute saison, on part plus longtemps

En été, la durée moyenne du séjour des Français est de 16 jours sur placeEn basse saison, les Français partent moins longtemps, puisque la durée moyenne du séjour se réduit à 9 jours.

 

 

La distance parcourue : en basse saison, on part plus loin

En été, les Français ont tendance à choisir des destinations court-courriers (45 % des recherches) ou moyen-courriers (23 % des recherches). Seuls 32 % des Français prévoient de partir loin en été.

Les destinations touristiques les plus consultées pour l’été sont :
1. Bangkok
2. Paris
3. Lisbonne
4. New York
5. Barcelone
6. Montréal
7. Porto
8. Ajaccio
9. Athènes
10. Pointe-à-Pitre

 

Dans ce top 10 des destinations, on remarque que 60% sont des destinations court-courriers.

 

En basse saison, grâce à la baisse des prix des compagnies régulières, les voyageurs peuvent facilement partir plus loin. 3 consultations sur 5 concernent un vol long-courrier.

 

31 % pour un vol court-courrier et seulement 9 % pour un vol moyen-courrier.

 

Les destinations les plus consultées pour l’automne sont :
1. Saint-Denis de la Réunion
2. New York
3. Bangkok
4. Paris
5. La Havane
6. Lisbonne
7. Montréal
8. Pointe-à-Pitre
9. Phuket
10. Tokyo

 

Paris et Lisbonne sont les deux seules destinations européennes consultées durant la période de basse saison (ce sont plus des destis de city break de 5-6 jours en moyenne). Les DOM-TOM sont également réputés en basse saison avec Saint-Denis de la Réunion et Pointe-à-Pitre qui apparaissent dans le top 10, alors qu’ils n’y figuraient pas pour les destinations consultées en haute saison.

 

L’Asie est également plus consultée pour des périodes post-estivales, avec Bangkok, Phuket et Tokyo qui entrent dans le classement.

Le type de compagnie empruntée

Les compagnies low cost sont plus consultées durant l’été car elles sont nombreuses à ouvrir de nouvelles routes spécialement pour la période estivale, notamment vers des destisnations européennes, ce qui entraine une baisse des prix pour les destinations court-courriers en été.

 

Les compagnies régulières, au contraire, sont davantage consultées en basse saison (+6 points par rapport à la haute saison). Cela s’explique par une baisse des prix pendant l’automne (-100 € en moyenne, toutes destinations confondues).

 

 

Le prix, l’élément à ne pas négliger

Toutes destinations confondues, le prix moyen pour un vol aller-retour en été est de 451 €. En automne, il est de 351 €.  

 

La différence de prix du billet d’avion entre les destinations les plus consultées en été et en automne peut aller jusqu’à 449 €. C’est notamment le cas pour Saint-Denis de la Réunion.

 

Que l’on décide d’aller à Barcelone en été ou à l’automne, peu importe : la différence de prix n’est que minime. Il faut compter +64 € pour y aller en été par rapport à l’automne.

 

Sinon, pour l’ensemble de ces destinations, la différence de prix est supérieure à 100 €. La variation de prix la plus forte est observée sur les destinations long-courriers (La Havane, Bangkok, Phuket, New York, Montréal, Pointe-a-Pitre et Saint-Denis de la Réunion).

Le profil du voyageur : qui part quand ?

La période estivale est propice aux familles (au moins 17 % des consultations en été contre 4 % en basse saison) et aux groupes de plusieurs personnes (au moins 11 % des consultations en été contre 6 % en basse saison) qui peuvent profiter des vacances scolaires. Ces personnes ont plus tendance à regarder des billets d’avion pour l’été, pour l’organisation et les congés de chacun.

 

En automne, les voyageurs seuls et les couples sans enfants, qui ne dépendent pas des vacances scolaires, peuvent plus facilement partir. Ainsi, en baisse saison, ils représentent 90 % des consultations. Cette période est plus intéressante pour eux car les prix sont moins élevés et les lieux touristiques moins fréquentés.

 

Méthodologie : Analyse basée sur les consultations faites pour un départ en haute saison (juillet et août 2016) et sur les consultations faites pour un départ en basse saison (du 1er au 16 octobre et du 3 au 30 novembre 2016).

footer logo
Rédigé avec pour vous