Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Les deux anciens champions du tennis français se rendaient à un match d’exhibition au Brésil lorsque peu après le décollage, l’un des réacteurs de l’avion de la compagnie brésilienne TAM a pris feu.

Les deux compères ont vécu ensemble beaucoup d’aventures. La plus belle, c’est probablement cette victoire en Coupe Davis 1991 contre les États-Unis, quand Forget donna le point de la victoire (contre Pete Sampras) à l’équipe de France emmenée par Noah. S’en était suivi une Saga Africa de folie dans tout le stade de Gerland (voir la vidéo « nostalgie » en fin d’article).

20 ans plus tard, les deux joueurs ne sont plus des terreurs des courts, mais reprennent de temps en temps la raquette, à l’occasion de tournées d’exhibition. Voilà pourquoi ils étaient tout deux en route pour Rio de Janeiro lorsque l’incident est survenu.

« C’était assez impressionnant. Il commence à y avoir des turbulences, tu es toujours inquiet. L’avion est un endroit stressant, même si je voyage depuis toujours. Mais quand ça commence à bouger, tu es un peu impuissant… Même si tu te dis que les probabilités sont moindres qu’en bagnole ou à vélo, il n’empêche, tu es un peu stressé. C’est la première fois que je vivais un truc pareil… ».

a expliqué la personnalité préférée des Français à RTL.

« Tu flippes un peu. Mais c’est allé très vite, on est redescendus… »,

explique encore « Yan » qui avoue ne s’être rendu compte de la gravité de l’incident qu’en apercevant les pompiers qui les attendaient à l’atterrissage.

Beaucoup de peur, mais aucun mal, au final. Le pilote a réagit en grand professionnel et posé l’appareil sur le tarmac qu’il venait de quitter quelques minutes plus tôt.

Crédit photo : Belga.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous