| Conseils pratiques Par

Voyages : comment gérer le choc culturel ? 

Un choc culturel arrive même aux voyageurs ayant beaucoup d’expérience. Frustration, peur, anxiété, surprise, fatigue… vous avez attrapé le mal du pays. Maintenant, comment y remédier ?  

Inutile d’entrer dans le détail des raisons scientifiques et psychologiques du choc culturel. Quiconque a passé un peu de temps loin de son pays d’origine a forcément expérimenté un petit peu de perturbations du moral, sans que cela représente un grave trouble psychologique. Ce processus fait partie de n’importe quel voyage relativement long ou expatriation, voire de courts séjours à l’étranger. Le décalage horaire n’étais pas votre seul ennemi en voyage, il s’accompagne aussi du décalage culturel ! Voici quelques conseils pour passer ce choc.

  • Rester ouvert d’esprit. Accepter une nouvelle culture est une des étapes principales pour se sentir chez soi dans le pays d’accueil. Comparer constamment son pays d’origine et son pays d’accueil est une des erreurs classiques des voyageurs. Cela n’aide en rien, si ce n’est à rester dans un état perpétuellement négatif. Au lieu de juger les choses en bien ou en mal, célébrez la diversité ! 
  • Essayer de nouvelles choses. Au lieu d’essayer de reproduire votre environnement habituel, essayez de nouvelles saveurs, apprenez la langue, sortez dans les lieux culturels locaux… Prenez un cours de danse, rencontrez de nouvelles personnes… et plongez dans l’univers des cultures qui vous entourent.

    Prenez un cours ! (img : cc)
  • Trouvez un hobby. Allez là où vont les habitants du pays et prenez un cours, que cela soit une classe de yoga hebdomadaire, une rencontre entre étrangers, de la poésie ou du dessin. Quelle que soit l’activité choisie, vous agrandirez votre réseau social.
  • Restez en contact avec votre pays d’origine. Simple comme bonjour ! Avec Facebook, les emails et Twitter, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas passer un petit message de temps en temps. Installez Skype et ajoutez-y vos amis proches. Une conversation familière fait du bien. N’oubliez pas les cartes postales, toujours d’actualité ! 
  • Apprenez la langue. Brisez la barrière de la langue avec votre boulanger, l’employé de la poste ou le marchand de fruits et légumes… Généralement appréciés, les efforts produits dans la langue locale vous donneront une grande satisfaction personnelle et le sentiment d’être mieux intégré.
  • Trouvez du plaisir dans les petites choses. Au lieu de faire une fixette sur les grandes différences qui séparent votre pays d’origine et votre pays d’accueil, essayez de remarquer les petits détails qui rendent votre destination unique. La politesse, les rapports sociaux, les habitudes de conduite, les tabous culturels, etc.

Etre bien préparé aide aussi à mieux gérer le choc culturel. Voici 5 erreurs classiques de routards débutants, à ne pas commettre pour profiter encore mieux de votre voyage ! 

Avez-vous déjà subit un choc culturel ? 

Image : jblndl / flickr cc

Laissez un commentaire