Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

« L’autocar », cela sonne un brin vieillot et pourtant… L’arrivée imminente de services privés d’autocars pourrait changer la donne dans les transports en France et ouvrir de nouvelles perspectives pour les voyageurs.

En un an, on est passé de quelques dizaines de milliers de passagers à 800 000 en Allemagne après la libéralisation du transport de passagers par autocar. En France aussi, l’ouverture à la concurrence pourrait créer une petite révolution et être suivi d’effets rapides et concrets.

Les effets positifs escomptés pour les voyageurs sont clairs et nets : des compagnies d’autocars pourraient transporter à faible coût les voyageurs là où les trains ne vont pas, et là où ils sont trop chers. Des trajets désertés, comme Lyon-Bordeaux, pourraient devenir très attractifs, alors qu’il faut aujourd’hui passer par la case Paris! Après les compagnies aériennes low cost, la SNCF aura donc bientôt de nouveaux concurrents.

Qui est Flixbus ?

Flixbus, un opérateur allemand d’autocars moyenne et longue distance, a annoncé le lancement de ses opérations en France dès le 21 mai avec des ouvertures de lignes entre Paris et Amsterdam ou encore Dortmund, Berlin, Bruxelles et bien d’autres à un prix d’appel de seulement 1 euros. Cette entreprise née il y a quatre ans a prospéré avec la libéralisation du secteur des transports en Allemagne en 2013. Elle possède aujourd’hui une flotte de 650 autocars qui relie les plus grandes villes allemandes (+ Prague et Zurich).

Rien ne dit encore que les services et les tarifs seront les mêmes sur les futures lignes intérieures prévues en France pour fin 2016 (30 villes françaises desservies), mais jeter un oeil à ce que la compagnie d’autocars propose en Allemagne peut donner un avant-goût de ce qui nous attend.

Ses prix d’appel sont ultra-bas – on trouve par exemple des billets aller-simple Berlin-Hambourg à la mi-juin à 8 euros et le trajet ne dure que 3 heures ! Un aller simple Berlin-Francfort ne coûte que 22 euros. Si les tarifs qu’elle propose en France sont aussi intéressants… Flixbus peut-elle réussir aussi bien en France? Certains mettent en avant le coût élevé des péages, face à des autoroutes gratuites outre-Rhin.

Une simulation sur le site de Flixbus pour un voyage à la mi-juin permet de se rendre compte rapidement de son intérêt :

  • billet aller-simple Berlin-Hambourg à partir de 8 euros (300 km)
  • billet aller-simple Berlin-Francfort à partir de 22 euros (450 km)
  • billet aller-simple Berlin-Munich à partir de 22 euros (500 km)

Bagages – les passagers ont droit à un bagage à main (de dimensions maximum 42 x 30 x 18 cm et 7 kg) et à deux bagages (max. 67 x 50 x 27 cm) pour un poids total de 30 kg.

flixbus

D’autres opérateurs à venir

Flixbus n’est pas la seule entreprise qui lorgne avec envie sur un marché français qui s’ouvre. Eurolines, déjà présente sur les lignes internationales, ne cache pas son intention de se lancer sur les liaisons domestiques en France. La SNCF pourrait récupérer le manque à gagner sur ses trains avec sa filiale iDBUS. L’agence de presse Reuters évoque aussi des compagnies étrangères et nomme même la britannique Megabus sans oublier la française Starshipper. 

Et le covoiturage dans tout ça? – Eh bien Blablacar pourrait bien voir son business florissant contrarié par ces offres de bus à venir.

Affaire à suivre de près!

 Photo : blu-news.org

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Réponse à “Le voyage en autocar, la révolution à venir en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous