Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Un voyage en avion, ce n’est pas de tout repos. Outre le stress, le temps passé à 10 000 mètres d’altitude à des effets physiologiques directs.

La pression de l’air dans l’appareil est comparable à celle que l’on trouve à 2000 mètres d’altitude. Le sang circule moins bien dans le corps et le cerveau est moins irrigué en oxygène. D’où la sensation de fatigue après le voyage. Prendre de l’aspirine facilite la circulation sanguine. Il faut aussi remuer de temps en temps, autant qu’il est possible, par exemple sur un vol New York qui dure environ 7 heures.

En cabine, l’air est sec et propice à la déshydratation. Prévoyez de quoi boire en bonne quantité, sans quoi vous aurez la bouche et la gorge sèche, et peut-être même un mal de tête. Evitez le café et l’alcool en vol.

Les différences de pression peuvent incommoder les personnes sensibles des tympans. Pendant les phases de décollage et d’atterrissage, il faut mâcher, bâiller ou avaler quelque chose pour les soulager. Un tympan percé, cela peut arriver même aux meilleurs d’entre nous !

 


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous