Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Parfois, il ne suffit pas des cendres d’un volcan, d’une grève ou de la neige pour subir un vol annulé. Voici quelques motifs d’annulation de vol bien moins ordinaires…

Quand l’amour empêche un avion de partir

Le 6 Février, une femme alerte la police par téléphone au sujet d’une probable bombe sur un vol Iberia de Santiago du Chili à Madrid. Plus de 300 passagers sont alors priés de descendre de l’avion, tandis que les agences de sécurité inspectent la cabine et les soutes.

Conclusion ? Pas de bombe, mais un acte d’amour désespéré : la femme tentait d’empêcher son mari de partir, car il lui aurait trop manqué. Bien sûr, la justice n’a pas bien pris cette preuve d’amour : la coupable de cette fausse alerte devra payer les frais de procédure et passer 61 jours en prison. Le couple est néanmoins devenu célèbre sur les chaînes de télévision chiliennes.

Quand la petite bête mange la grosse

En février, un vol Alaska Airlines de Seattle à Denver (USA) a été annulé quelques minutes avant le décollage, car des passagers avaient repéré un passager suspect dans la cabine : une souris. Les passagers ont été invités à quitter l’appareil.

La compagnie a du expliquer cette décision qui a première vue, peut sembler étrange : « Les rongeurs peuvent vraiment mettre en péril la sécurité d’un vol, en s’attaquant aux câbles permettant le bon fonctionnement de l’appareil ». L’histoire ne dit pas comment le petit intrus a réussi à s’infiltrer dans l’avion.

Russie nudiste

Le russe Ruslan Nevcic, 23 ans, est devenu célèbre à cause d’un geste tout à fait atypique. Le vol se déroulait tout à fait normalement jusqu’à ce que le jeune bellâtre aille aux toilettes et décide d’en ressortir complètement nu, commence à courir dans le couloir et agresse quelques passagers. La décision du pilote ? Atterrissage d’urgence à l’aéroport de Vladivostok, Russie.

Ruslan Nevcic ne fut pas le premier « streaker » aérien (terme technique de cette pratique de plus en plus populaire consistant à perturber l’ordre public dans le plus simple appareil). L’an dernier, un passager d’un vol US Airways entre Los Angeles et la Caroline du Nord se promena tout nu à bord de l’avion. Le FBI déclara que le jeune New-Yorkais avait oublié de prendre ses médicaments. Pendant le vol, le commandant de bord demandait depuis la cabine de pilotage de « rester habillé jusqu’à ce que l’appareil atterrisse ».

Avez-vous déjà eu un vol annulé pour une raison bizarre ?

Photo: Film « des Serpents dans l’avion ».

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous