Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Prochainement, payer une visite à Venise devra être compris au sens propre. Il semble que la Sérénissime se mette à la mode américaine : une taxe d’entrée pour les non-résidents serait bientôt mise en place.


[middle_ad kw= »gondole Venise »]

Saviez-vous que 20 millions de personnes visitent Venise chaque année ? Pour une ville de moins de 300 000 habitants, c’est plutôt exceptionnel. Venise s’est toujours battue avec ses touristes, mettant en place par exemple des interdictions de pique-niquer dans le centre-ville. Aujourd’hui, elle compte tirer profit de ces millions de visiteurs, qui ne restent parfois qu’une journée, via le porte-monnaie.

Le projet

Il consiste à taxer les visiteurs étrangers arrivant via l’aéroport Marco Polo avec un vol Venise, en bateau ou croisière au port, ou bien en train. La municipalité et les habitants n’ont pas peur que cette taxe réduise la fréquentation ; cela semble impossible tant la cité aquatique est incontournable. En revanche, certains Vénitiens s’insurgent contre ce projet, car il tend à présenter Venise comme un véritable parc d’attraction avec billet d’entrée.

Cependant, la taxe pourrait bien permettre de mieux protéger cette ville, menacée depuis plusieurs années par la montée des eaux et dont les monuments perdent de leur splendeur au fur et à mesure que la fréquentation touristique augmente. Elle semble donc indispensable, dans un contexte où la majorité des touristes ne souhaitent pas passer une nuit sur place en raison des prix de l’hôtellerie.

Le montant de la taxe et la date de sa mise en place n’ont pas encore été communiqués.

Qu’en pensez-vous ? Combien seriez-vous prêt à payer pour voir Venise… et y revenir?

Photo: bridgepix / flickr cc. Source : Dailymail.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous