Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Maintenant qu’Apple a obtenu les droits de vente des Beatles sur l’iTunes Store et qu’Abbey Road fait partie du patrimoine national britannique, n’est-ce pas le bon moment pour aller visiter ce haut-lieu du rock n’ roll ? En route, it’s gonna be a good days night !

Si les Beatles ont fait de Liverpool une destination célèbre, la ville ne les a pas attendu pour être un haut-lieu de la culture, elle en fut d’ailleurs la capitale européenne en 2008. La quatrième ville du Royaume-Uni est une cité d’histoire, de magasins chics et de cafés à la mode, qui rivalise depuis toujours avec l’autre ville du Nord britannique, Manchester. Demandez à n’importe quel habitant de Liverpool, il vous dira que sa ville gagne le match haut-la-main. Mais surtout, on vient à Liverpool pour revivre l’histoire du plus grand groupe de rock de tous les temps.

Voici quelques incontournables lieux du culte des Beatles à Liverpool.

Hard Day’s Night Hotel

Si vous avez envie de laisser tomber l’hotel pas cher pour une option plus luxueuse, craquez pour cette adresse : 110 chambres dont 2 suites de luxe, toutes décorées à ma la mode des sixties. Si vous ne pouvez pas vous payez la chambre, optez pour un cocktail au bar de l’hôtel. Dans le lobby, vous reconnaîtrez des photos et des portraits des Beatles par leurs célèbres photographes et Klaus Voorman.

L'hôtel Hard Days Night

The Cavern Club

Ce club légendaire, ouvert en 1957, a vu passer plus de musiciens britanniques que n’importe quel autre salle du pays. Il commença en tant que club de jazz dans le sous-sol d’une usine d’emballage. Le Cavern Club est l’endroit où Brian Epstein entendit les Beatles pour la première fois pendant leur concert quotidien à l’heure du déjeuner, en 1961. Y jouèrent Elton John, les Rolling Stones, les Kinks, les Who, Queen et John Lee Hooker à leurs débuts. Le club est situé sur Matthew Street.

The Cavern Club, Liverpool

Maisons de Paul et John

Les demeures de Paul McCartney (20 Forthlan Road) et de John Lennon (Mendips) lorsqu’ils étaient enfants peuvent aujourd’hui être visitées. Pour 18 £, vous aurez accès à ces deux maisons historiques au style très rétro et notamment à la chambre de John Lennon, où furent composées les premières chansons des Beatles, et à la cuisine de Paul McCartney où celui-ci avait l’habitude de prendre le thé.

maison Paul MacCartney

Penny Lane et Strawberry Fields

Il n’y a pas de mystère autour des deux chansons portant le nom de ces lieux : Penny Lane est le lieu où se rejoignaient les Beatles avant d’aller en ville. Comme à Abbey Road, les touristes aiment se faire prendre en photo avec le panneau indiquant le nom de la rue. Ce panneau est même un des plus volés de Grande-Bretagne. Strawberry Field était une maison pour enfants de l’Armée du Salut située en banlieue de Liverpool. Aujourd’hui, c’est une église. La célèbre porte en fer est toujours là.

Penny Lane, Liverpool

Musée de l’histoire des Beatles

Le musée le plus populaire de la ville ne révèle rien de croustillant sur les Beatles mais vaut une visite. Il présente notamment une réplique grandeur nature du Cavern Club datant des années 60 et du studio Abbey Road où fut enregistré le premier disque du groupe. La première guitare de George y est conservée et inspirera les musiciens en herbe.

Aujourd’hui, Liverpool est accessible sur les compagnies low cost (environ 60 € AR le vol Liverpool au départ de Paris sur easyJet).

D’autres lieux à recommander à Liverpool ?
Photos: Beatles, domaine public / Chambre d’hotel – Hard Days Night hotel / Cavern Club – cc Flickr duncanh1 / Maison de Paul McCartney – cc Flickr fattkatt and the hippy 2 / Penny Lane cc Flickr quasproduction.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous