Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Avec les événements politiques qui ont secoué le Maghreb cette année, les touristes se sont détournés de cette destination traditionnelle qu’est la Tunisie. Mais le pays tente de rassurer et compte bien redevenir rapidement une des destinations privilégiées des touristes français. Peut-on recommencer à se rendre ce pays ? Les touristes y sont-ils toujours les bienvenus ?

Nous avons tous suivi avec un mélange d’enthousiasme et d’inquiétude le « printemps arabe » ces derniers mois. Mais l’inquiétude a clairement pris le pas en Europe avec l’émergence de nouvelles forces politiques. En Tunisie, ce sont les « islamistes modérés » du parti Ennahdha qui ont remporté les élections. Résultat : une baisse de la fréquentation touristique et un manque à gagner énorme pour tout le pays.

Ce week-end à Monastir dans le golfe d’Hammamet, Hamadi Jebali, le secrétaire général du parti Ennahdha et futur Premier ministre de la Tunisie et son ministre du tourisme se sont lancés dans une grande opération de charme à destination des touristes européens et français, devant un parterre de 650 professionnels français du tourisme.

« Ennahdha n’est pas un parti religieux, je vous le confirme c’est un parti civil démocratique », a-t-il déclaré. Les nouvelles autorité tunisiennes entendent même tout mettre en œuvre pour développer le secteur touristiques dans les prochaines années selon M. Jebali :

« Le parti Ennahdha accorde une grande importance au rôle du secteur du tourisme dans le développement économique et social de la Tunisie. Dans les trois prochaines années, nous visons à atteindre 10 millions de touristes, doubler le nombre des nuitées et améliorer la pérennité et le revenu de ce secteur. La Tunisie est plus que jamais ouverte à accueillir nos amis français et européens. Nous œuvrons avec les acteurs du secteur à développer une offre attractive pour permettre aux touristes d’élargir leur choix et de profiter des prestations de haute qualité ».

Vol Djerba

Où aller, où ne pas aller

La situation sécuritaire s’améliore en Tunisie mais il reste des zones à éviter. Pour faire simple, la côte c’est bon, le centre non. Il n’y a plus aucune contre-indications du ministère français des affaires étrangères pour se rendre sur les magnifiques côtes du pays ainsi que sur l’île de Djerba. Ouf !

Mais, car il y a un mais, le ministère explique que l’intérieur du pays est encore à éviter, à l’exception des zones touristiques des gouvernorats de Tozeur et de Kébili. Si vous y avez prévu un séjour, sachez qu’il est préférable de s’y rendre en avion, et si vous devez y aller par la route, effectuez le trajet uniquement de jour.

Il est vivement recommandé d’éviter les régions de Gafsa et de Sidi Bou Zid. La circulation dans le grand sud tunisien (zone militaire) est formellement déconseillée.

Avez-vous été contraints d’annuler un séjour en Tunisie cette année ? Vous prévoyez d’y passer des vacances dans les mois à venir ? Vous pouvez retrouver notre article sur le potentiel touristique de la Libye.

Photo : Ena Tounes / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


7 réponses à “Tunisie : objectif 10 millions de touristes

  1. la tunisie a besoin de tous il faut encourager le peuple pour des reformes mais l apres revolution française a pris quelque annees peuple tunisien le bonheur va arriver doucement pour vous et vos famille il faut croire en l avenir un couple de français amoureux de la tunisie

  2. Si la Tunisie faisait le ménage qu’elle doit faire pour condamner les bezness, les faussaires et corrompus en tous genres, si elle leur demandait de dédommager leurs victimes, elle commencerait à redorer son blason passablement sali par toutes ces escroqueries.
    Si elle acceptait de reprendre les clandestins qu’elle nous a envoyés et qui nous coûtent une fortune, aussi.

  3. La Tunisie ce n’est pas fini!
    Nous sommes des mordus de la Tunisie et nous avons dû annuler notre séjour cette année(2011) mais nous sommes en train de regarder avec notre agente de voyage les dates à réserver pour 2012. Elle vient tout juste de réserver 3 séjours pour 3 couples du 10 janv. au 10 avril.
    Nous devrions partir mi-février et revenir mi-mai.
    Nous adorons la Tunisie. Les tunisiens sont acceuillants, la température est excellente, la nourriture également. Le transport est facile d’accès. Tout est super et en plus nous sommes canadiens de langue française donc très agréable de se faire comprendre par les Tunisiens. Il ne faut pas se décourager. Il faut être patient. Les touristes vont revenir

    1. Tu as raison, c’est FINI !!! Préférons la Grèce ou l’Espagne !
      Ce gouvernement tunisien actuel ressemble à du n’importe quoi et surtout n’inspire pas confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous