Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

La capitale thaïlandaise est en proie à des manifestations violentes depuis plusieurs semaines. Le Ministère français des Affaires Etrangères met en garde.

La grave crise politique qui touche la Thaïlande n’empêche pas les touristes de se rendre dans les stations balnéaires mais elle peut remettre en cause la visite de Bangkok.

Le Ministère définit plusieurs zones dans la ville qui sont le lieu de manifestations et qu’il convient pour les touristes d’éviter :

  • le quartier de Government House (bureaux du Premier ministre)
  • le quartier de Silom et du parc Lumpini (à proximité du centre commercial Central Silom – Avenue Rama IV), le carrefour de Phathumwan (centre commercial de MBK)
  • la place du monument de la Victoire (Victory Monument)
  • la place du Siam et le carrefour Ratchaprasong (Siam Square – Rama I, centres commerciaux Siam Paragon, Central World et MBK)
  • le carrefour d’Asok (où se trouve le centre commercial Terminal 21)

Cette liste est évolutive et les touristes partant en vacances en Thaïlande devraient consulter les informations du MAE avant leur départ.

Photo : null0 / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Troubles en Thaïlande : les endroits à éviter à Bangkok

  1. A bas les médias qui n’ont rien d’autre à raconter !
    Je viens de faire deux séjours à Bangkok, de fin décembre à début janvier et du 10 février au 3 mars, en visite chez ma fille qui vit à 10 mn à pied du fameux carrefour d’Asok….
    Les manif, c’est un peu ambiance kermesse, de la musique et des étals divers de nourriture.
    C’est vraiment très pacifiste, OK, il y a eu des débordements et des incidents graves, malchance et se trouver ici ou là au mauvais moment, mais si un bilan est dressé pour toute la période, c’est beaucoup et vraiment beaucoup moins, qu’un grave accident aérien comme il vient de s’en produire. Àu cours de ces séjours, j’ai circulé en métro ou taxi sans problème, en tenant compte surtout pour les taxis des carrefours stratégiques.
    Tout ce ramdam des médias est vraiment dommage, surtout pour les établissements , hôtels, restaurants qui ont besoin du tourisme pour vivre !
    allez, médias français, ayez un peu l’audace de regarder et parler de ce qui se passe vraiment en France actuellement avant devdétruire l’économie d’un autre pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous