Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

On peut être une destination de rêve et souffrir d’une pénurie de touristes. Pour preuve, la Polynésie, trop loin, trop chère, comme le détaille un article de l’Agence France-Presse. 

Le nombre de touristes ne cesse de diminuer en Polynésie française. Ils étaient 172 000 en 1995, puis 233 300 en 2000, mais seulement 164.000 en 2013. Il n’est pas difficile d’expliquer cette baisse : la reprise des essais nucléaires (ils ont été abandonnés depuis), le 11 septembre 2001, puis la crise économique de 2008.

Le dirigeant d’un tour-opérateur explique à l’AFP que Tahiti souffre surtout de la concurrence de destinations moins chères et plus facilement accessibles :

« Sur la zone, la concurrence directe de Tahiti c’est Hawaï, où tout est beaucoup moins cher. […] La Polynésie est aussi en concurrence avec les Seychelles et les Maldives, qui sont plus près de l’Europe et moins chères. »

Un rapide coup d’œil sur liligo.com permet de confirmer que, effectivement, un vol pour Papeete, c’est long et c’est cher.

Le salut de cette destination passerait – comme souvent – par la Chine. Des négociations sont en cours avec la compagnie Hainan Airlines pour mettre en place une liaison directe. Mieux encore, Tahiti pourrait devenir une escale privilégiée entre l’Asie et l’Amérique Latine, plus précisément entre la Chine et le Chili.

Photo : mattbdiehl / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous