Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur

Complément à l’entretien avec l’agence locale Topaz 

 

Un pays aussi beau que dangereux, voyager au Venezuela impose des préparatifs draconiens. Le Venezuela reste l’un des pays les plus dangereux au monde, principalement sa capitale, Caracas, mais également dans les autres villes du pays et plusieurs zones. Pays au “plus fort taux de criminalité“ au monde, en constante augmentation, le titre parle de lui même.

Point sur la situation au Venezuela

 

  • Une tension sociétale permanente due à l’instabilité politique, aux manques de moyens, d’approvisionnement et de réglementation. La moindre possession devient objet de tentation. Des vols souvent violents, les armes à feu étant courantes dans le pays. De nombreuses expériences malheureuses de touristes en témoignent.
  • Un état de non-droit accepté par tous : criminels, délinquants, certains policiers et guérilleros se partagent le territoire en toute impunité.

 

Ainsi le Ministère des Affaires étrangères invite à la plus grande prudence, particulièrement dans les régions suivantes :

 

  • Caracas, particulièrement dans les barrios ou bidonvilles, et le quartier de Chacaito (avenue de Sabana Grande)
  • Cumana et ses deux péninsules : Paria et Araya
  • Dans la péninsule de Paraguana, au nord de la ville de Coro
  • À l’entrée du lac de Maracaïbo
  • Sur les îles de Margarita et de Los Testigos
  • Le long de côtes (de nombreux cas de piratage ont été rapportés)
  • Aux frontières avec la Colombie et le Brésil, en raison des guérillas
  • Dans les aéroports, notamment l’aéroport international Maiquetía de Caracas

 

Nos conseils sur place

 

  • N’utilisez que les taxis identifiés Anfitriones de Venezuela ! De nombreux cas d’agressions via de faux taxis ont été reportés ;
  • En dehors des restaurants dans les quartiers animés, évitez de rester dehors une fois la nuit tombée ;
  • Ne portez rien de valeur, ayez toujours des papiers valides avec vous et appelez régulièrement vos proches, avec un téléphone prépayé et discret.
  • Ne résistez pas en cas d’agression
  • Le meilleur conseil à suivre, celui de la sagesse populaire ! Observez les habitants, les riverains et faites pareil !

 

Dernier conseil : Nous vous avons indiqué les zones à risque, voyagez dans tout le reste du pays ! Le Venezuela est difficile, dangereux, mais magnifique et surprenant.

footer logo
Rédigé avec pour vous