Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Le Qatar a été désigné le 2 décembre 2010 comme organisateur de la Coupe du Monde de football en 2022. Personne ne sait vraiment ce qui se trouve dans ce pays grand comme la Corse, dont on connait mieux le grand voisin, les Emirats Arabes Unis. Un décor de Laurence d’Arabie ? Un paradis aseptisé pour milliardaires ? Remettons les pendules à l’heure avant 2022.

Le Qatar d’aujourd’hui correspond peu aux grands clichés sur les pays arabes (souks antiques, nomadisme, etc.). Non, à l’instar de ses voisins producteurs de pétrole (Koweit, Barheïn, EAU) ce mouchoir de poche ressemble plus à un Disneyland oriental qu’au décor d’Ali Baba et les 40 voleurs.

Sa désignation comme hôte de la Coupe du Monde 2022 est controversée. 50 degrés Celsius en plein été, alcool interdit en public, homosexualité pas vraiment bienvenue, territoire si petit que l’on se demande si tout le monde y tiendra… mais encore 11 ans pour répondre à toutes ces questions. Le pays vaut-il une visite ? Oui si vous aimez l’architecture, si vous avez déjà été conquis par Dubaï et que vous avez de l’argent à dépenser.

Que voir au Qatar ?

Doha

Doha, la capitale, tente d’unir modernité et tradition. Elle offrira à ceux qui aiment le luxe, le calme et la volupté de très beaux souvenirs. La promenade le long de la baie ultra-moderne de Doha est agréable, en plein été on se réfugiera dans un des bars d’hôtels climatisés qui la bordent. Pour une expérience de shopping unique, rendez-vous au Villagio. Oubliez l’image des centres commerciaux grossiers des banlieues françaises : voici une reproduction miniature de Venise, où l’on vous conduira en gondole de boutique en boutique.

Au musée des arts islamiques, qu’on admirera aussi de l’extérieur, on trouvera une superbe collection d’objets antiques provenant des dynasties arabes. Les enfants seront ravis d’aller faire un tour au parc d’attraction Aladdin. L’entrée est gratuite mais les attractions payantes. Enfin, on ne manquera pas la visite du souk Waqif de Doha, une reproduction d’un souk du 19e siècle censée donner un sentiment d’authenticité. Convaincu?

musée arts islamiques QatarVillagio, Qatarqatar

Ailleurs

Bir Zekrit : cette oasis donne l’impression de se trouver sur une autre planète. Des formations rocheuses étranges composent le paysages, tandis qu’on voit passer de temps à autre un dromadaire ou un camion de forage de pétrole. Une plage se trouve non loin du village.

Al Khawr : c’est dans ce village de la côte Nord que vous trouverez une patinoire en plein désert (dans un centre commercial). La plage, brûlante en été, mérite le détour. Pour une virée en hôtellerie de luxe, c’est la destination idéale.

Khor al-Adaid : des dunes, une lagune magnifique, des paysages aux contrastes époustouflants. On se demande pourquoi l’on avait ignoré le Qatar si longtemps. Cependant, cette région et son littoral sont fortement menacés par l’activité humaine. La quantité de corail a diminué de 90% en quelques années.

A voir avant de se décider : le diaporama de Yann Arthus-Bertrand sur le Qatar.

Comment y aller ?

Vol Doha dès 386 € sur Gulf Air. Si les prix n’augmentent pas d’ici 2011… Hôtels à Doha dès 36 € la double.

Le Qatar, ça vous dit ?

Lire nos autres articles Terra Incognita

Photos : cc Flickr. Villagio: yonis / MIA: hulivili / Souk: jamasmith

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous