Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Voici une très bonne nouvelle pour les voyageurs connectés : depuis le début du mois de juillet, l’utilisation d’un téléphone mobile, d’un smartphone ou d’une tablette dans un pays de l’Union européenne coûte beaucoup moins cher.

Utiliser son téléphone à l’étranger, que ce soit pour téléphoner ou pour se connecter à internet, cela coûte très cher et les mauvaises surprises sont souvent au rendez-vous au moment de recevoir sa facture.

N’avez-vous pas déjà lu dans la presse l’histoire de tel ou tel voyageur contraint de payer des milliers d’euros à son opérateur pour avoir eu la (très) mauvaise idée de télécharger des films en vacances hors de son pays ? Ces cas de « pigeons voyageurs » sont extrêmes, mais ils illustrent bien le risque qu’il y a à utiliser son smartphone à l’étranger de façon inconsidérée.

Même pour une utilisation modérée – consulter ses emails, chercher un hôtel ou une voiture de location, consulter une carte ou un itinéraire, etc. – la note peut s’avérer salée au final.

Merci la Commission européenne ! C’est elle qui a imposé aux opérateurs européens de baisser les plafonds de leurs tarifs d’itinérance (souvent désignés roaming). La baisse est conséquente : les plafonds tarifaires concernant la consultation de données ou la navigation sur internet a baissé de 36%. Utiliser les applications iPhone, Android ou encore la nouvelle application iPad de liligo vous coûtera donc beaucoup moins cher !

For European by Europeans

Sont concernées par cette nouvelle tarification les citoyens de pays membres de l’Union européenne qui voyagent dans un autre pays de l’Union. Un Japonais, un Brésilien ou un Américain en vacances sur notre vieux continent continuera de payer le prix fort.

Les nouveaux plafonds tarifaires (hors TVA)

  • Émission d’un appel = 24 centimes par minute, -17% par rapport à 2012
  • Réception d’un appel = 7 centimes (-12,5%)
  • Envoie d’un SMS = 8 centimes  (-11%)
  • Téléchargement de données et navigation sur internet = 45 centimes par mégaoctet (-36%)

Comme l’indique le tableau suivant issu de magazine de l’Express, ces tarifs devraient encore diminuer l’année prochaine.

La commissaire européenne chargée des Nouvelles Technologies voudrait aller encore beaucoup plus loin et abolir totalement les frais d’itinérance au sein de l’Union européenne. Il y a encore du chemin à parcourir, mais la direction est la bonne.

Avez-vous déjà été victime de ces frais de roaming ?

Photos : Mr. T in DC / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous