Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Aux Etats-Unis, la Commission fédérale des communications (FCC) a préconisé d’autoriser les passagers à téléphoner en vol. Au grand damne du personnel de bord qui y voit un risque pour la tranquilité et la sécurité des passagers, rapporte l’AFP. Passer des appels à 10.000 mètres d’altitude sera bientôt une banalité, écrivions-nous l’an dernier, dans notre article Téléphoner dans l’avion, c’est pour bientôt. Aux Etats-Unis, l’association américaine des personnels de cabine s’y oppose vivement, invoquant « l’importance d’un environnement calme en cabine ».

« Forcer (les passagers) à entendre des conversations ineptes, bruyantes et qui relèvent du domaine privé est sans doute la pire idée qu’ait eue le régulateur américain des télécoms »,

peut-on lire dans une pétition adressée à la Maison-Blanche.

« Nous sommes bien conscients que de nombreux passagers préféreraient qu’il ne soit pas possible de téléphoner en avion. C’est aussi mon avis ».

a répondu le patron de la Commission, face à cette levée de boucliers. Si la FCC adopte la proposition, il reviendra aux compagnies aériennes d’autoriser ou non les appels pendant les vols.

Photo : Sam Churchill / Flickr cc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous