| Idées voyage Par

Spring Break en Europe : est-ce vraiment nécessaire ? 

Vous aussi vous voulez céder à la folie de la fête et devenir un «  spring breaker  »  ? La Croatie accueille dans quelques jours un immense festival de débauche. Comme en Amérique.

On connait désormais tous la folie qui s’empare de ces dizaines de milliers d’étudiants américains au moment du fameux Spring Break. Surtout depuis le succès du film « Spring Breakers » avec la jeune Selena Gomez. Comme souvent, ce qui cartonne aux États-Unis traverse l’Atlantique quelques années plus tard. Il semble donc que la mode Spring Break est en train de s’inviter aussi sur notre vieux-continent.

On trouve des offres pour partir faire la fête avec les étudiants d’Amérique du Nord sur les plages des Caraïbes, à Cancun, la Mecque du Spring break. Mais premièrement cela revient très cher et deuxièmement, la fête est déjà terminée. En Europe, la mode a atteint la Costa Brava espagnole (dans les stations balnéaires de Salou et Lloret de Mar notamment), et le sud de la France.

Mais la Croatie semble être la destination favorite de nos spring breakers en herbe. Du mercredi 29 mai au dimanche 2 juin, la station balnéaire de Novalja en Croatie (en Dalmatie, entre Rijeka et Zadar, pour être précis) accueillera ainsi des milliers de fêtards de toute l’Europe.

Ces vacances festives en Croatie sont idéales pour ceux qui veulent combiner de longues soirées jusqu’au bout de la nuit, découvrir des villes intéressantes, profiter d’un décor enchanteur avec de très belles îles et profiter du soleil qui brille,

prévient l’organisation. Si cela vous tente, il est encore temps d’embarquer avec un vol pour Zagreb ou pour Rijeka.

Photos : prakash_ut  / Flickr cc.

1 réaction