Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Trouver une bonne place pour se détendre sur certaines plages bondées est parfois une véritable mission. A tel point que certains touristes n’hésitent pas à avoir recours à des pratiques plutôt extrêmes : laisser leur serviette sur la plage la nuit précédente, pour se garantir une place de choix le lendemain. Mais les garde-côtes italiens ne l’entendent pas de cette oreille. Désormais il est interdit de s’accaparer un spot sur la plage de la sorte !

Operation Safe Sea a décidé de passer à l’action, pour combattre les pratiques « injustes » de certains vacanciers, qui réservaient leur place sur la plage le soir précédent, en y laissant leur serviette, leur chaise de plage ou d’autres affaires, afin de la retrouver libre le lendemain en arrivant.

Désormais, tout vacancier qui sera surpris en train de commettre une telle infâmie se verra gratifié d’une amende de 200 € par les garde-côtes italiens.

Dans certains endroits, cette politique est déjà appliquée, comme à Cecina en Toscane, où laisser ses affaires sur la plage avant 8h30 est un considéré comme un délit.

Fini la loi de la jungle sur les plages italiennes : dorénavant les autorités veillent !

Photo : Tropea, beach, Piervincenzo Madeo / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous