Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Les accrocs de l’internet vont être contents : de plus en plus de compagnies aériennes proposent désormais des services wifi à bord. Une tendance qui se répand comme une traînée de poudre.

A 10.000 mètres d’altitude, tout un chacun pourra bientôt consulter ou envoyer des mails, surfer sur ses sites préférés, « poker » ses amis Facebook ou plus sérieusement, garder le contact avec ses collègues de bureau et son travail.

Les États-Unis en pointe…

Aux États-Unis, AirTran et Virgin America sont pour le moment les deux seules compagnies à avoir équipé l’ensemble de leur flotte du Wifi. Chez Delta et American Airlines on trouve ce service sur certains avions seulement. De leur côté, Alaska Airways, Southwest, JetBlue et Continental sont en phase de tests.

Pour le moment, il s’agit encore d’un service relativement onéreux (vous le constaterez plus bas), mais au rythme où les choses évoluent, il y a fort à parier que le wifi gratuit ne sera bientôt plus un doux rêve, mais un nouvel argument pour les compagnies aériennes pour attirer les voyageurs.

L’Europe à la traîne

Ce n’est pas une véritable surprise, l’Europe est en retard sur la mise en place de cette nouvelle technologie. Seules British Airways et Lufthansa proposent un service Wifi.

Une exception notable cependant : après avoir testé un service de wifi gratuit à bord de certains de ses avions, la compagnie low-cost Norwegian Airlines à décidé pour le plus grand plaisir de ses passagers de le généraliser. Ce service est d’ores et déjà disponible gratuitement sur tous les vols entre Stockholm et Oslo et toutes les liaisons de la compagnie norvégienne en seront équipées d’ici la fin de l’année 2012.

Qui l’a et combien ça coûte ?

CompagnieDisponibilitéPrix
British AirwaysAirbus A318, sur des vols Londres New YorkLes frais de roaming international s’appliquent, facturés via votre fournisseur de téléphonie ; les ordinateurs portables auront donc besoin de leur propre carte 3G pour avoir accès à internet
Air FranceDes tests ont été réalisés sur un Airbus A318 en 2008, mais aucun service internet en vol n’est actuellement disponiblen/a
LufthansaDisponible sur les vols intérieurs et la plupart des long-courriers ; une couverture de 100% est prévue pour la fin de l’année 201110,95€/heure ou 19,95€ pour 24 heures, illimité
RyanairService abandonné en Mars 2010 sur Boeing 737n/a
British Midlands AirwaysActuellement en phase de tests sur Airbus A320n/a
United AirlinesTous les Airbus A321 depuis juin 20104,95$ pour 1h30 aux USA (portable/mobile) ; 9,95$ pour 3h (portable) ; 7,95$ pour + 3h (mobile) ; 12,95$ pour + 3h (portable)
Virgin AmericaDisponible sur 100% de la flotte4,95$ pour 1h30 aux USA (portable/mobile) ; 9,95$ pour 3h (portable) ; 7,95$ pour + 3h (mobile) ; 12,95$ pour + 3h (portable)
Delta Air LinesEnviron 25% de leur flotte4,95$ pour 1h30 aux USA (portable/mobile) ; 9,95$ pour 3h (portable) ; 7,95$ pour + 3h (mobile) ; 12,95$ pour + 3h (portable)
Continental AirlinesDisponible depuis l’été 20104,95$ pour 1h30 aux USA (portable/mobile) ; 9,95$ pour 3h (portable) ; 7,95$ pour + 3h (mobile) ; 12,95$ pour + 3h (portable)
US AirwaysDisponible sur 51 Airbus A321, depuis juin 20104,95$ pour 1h30 aux USA (portable/mobile) ; 9,95$ pour 3h (portable) ; 7,95$ pour + 3h (mobile) ; 12,95$ pour + 3h (portable)
Air AsiaSur certains Airbus A320, wifi prévu sur l’ensemble de sa flotte d’ici 2013n/a
Qatar AirwaysSur certains appareils Airbus A320, Internet mobile uniquement sur smart-phone pour envoyer des messages texte, naviguer sur Internet et consulter ses e-mailsLes tarifs du roaming international s’appliquent
Air CanadaSur certains vols entre Toronto, Montréal et Los Angeles

Le wi-fi dans l’avion, c’est indispensable selon vous ?

Seriez-vous prêt à payer un supplément pour pouvoir surfer sur internet pendant un vol ?

Img: Dana Spiegel / flickr cc.

2 réponses à “Redescendez sur terre avec le WI-FI dans l’avion

    1. L’auteur de cet article s’est en effet largement inspiré de notre tableau pour son propre article, mais comme vous pouvez le voir, il a cité notre article parmi ses sources.

      Après tout, le but est que le plus de gens soient au courant des nouveaux services proposés par les compagnies aériennes; l’essentiel est que l’information circule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous