Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

En proie à des difficultés financières, la compagnie aérienne danoise Primera Air a annoncé la cessation de toute activité le mardi 02 octobre 2018. Vous aviez un vol prévu ou vous vous êtes retrouvé bloqué sur votre lieu de vacances ? En tant que passager, découvrez vos droits.

En se lançant dans le low-cost long-courrier vers l’Amérique du Nord en début d’année, la compagnie a proposé des vols à tarifs défiants toute concurrence vers les villes de New-York, Boston, Montréal ou encore Tel Aviv. Mais c’était sans compter le nombre de problèmes qui se sont accumulés par la suite : maintenance, retard de livraison des appareils obligeant au leasing d’autres avions, annulations de vols… Des désagréments qui ont finalement conduit la compagnie à mettre la clé sous la porte.

« Pour un passager qui aurait booké un billet sur cette compagnie, ça va être extrêmement compliqué de récupérer la somme qu’il a dépensé », explique la porte-parole de Air Indemnité, Anne-Laure Hery. « Les passagers rentrent dans la catégorie de créanciers ordinaires et ne sont pas prioritaires dans le remboursement par rapport aux créanciers dits « privilégiés », comme les salariés par exemple », ajoute-t-elle.

Vous alliez voler avec Primera Air dans les prochains mois ? On fait le point pour vous rappeler vos droits en tant que passager.

Vous avez réservé sur le site d’une agence de voyage en ligne ?

Si vos vols Primera Air ont été réservés via une agence de voyages en ligne, cette dernière peut être tenue responsable, d’autant plus si vous aviez souscrit à une assurance.

Si la réservation de votre vol est comprise dans un séjour tout inclus (vol + hôtel), alors un suivi est garanti. Contactez donc l’agence de voyages en question afin d’en savoir plus et effectuer votre demande de remboursement.

Vous avez réservé directement sur le site de la compagnie ?

Si vous disposez d’une assurance voyage et que celle-ci couvre les insolvabilités, vous êtes en droit de revendiquer ces droits auprès de votre assurance.

Si vous n’avez souscrit à aucune assurance mais que vous avez réservé vos billets en utilisant une carte de crédit, sachez que vous pouvez faire opposition dès maintenant. Si toutefois le montant a déjà été débité par la compagnie, des pièces justificatives seront requises par la banque liée à la carte de crédit.

Pour résumer :

  • Si vous avez réservé via une agence de voyages, contactez-la au plus vite.
  • Si vous avez réservé directement sur le site de la compagnie, vous devez contacter votre banque ou votre assureur le plus tôt possible.

 


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous