Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Une nouvelle agence de voyages d’un style un peu particulier a récemment vu le jour en République Tchèque. « CorruptTour » propose des excursions tout à fait…intéressantes, pour découvrir les dessous inavouables de la magnifique Prague.

Sous la vieille pierre, la corruption

Bien sûr on peut aller à Prague pour admirer son architecture. Il y a de quoi faire : voir le pont Charles, le château et la Cathédrale Saint-Guy, l’hôtel de ville et l’ancien quartier juif, etc. Mais la version officielle des guides touristiques ne nous dit pas tout et les locaux ont d’autres vérités, beaucoup moins reluisantes mais toutes aussi instructives, sur leur ville.

« Lire les infos sur les affaires de corruption c’est bien, mais voir de ses propres yeux, c’est encore mieux »,

a expliqué le fondateur de l’agence « CorruptTour »à l’AFP, Petr Sourek. Ce traducteur et philosophe de 38 ans en a eu assez un beau jour du climat de corruption qui règne dans son pays et a décidé d’agir.

« La corruption est un phénomène mondial, mais la plupart des gens ne savent pas à quoi cela ressemble concrètement. Avec « CorruptTour », nous sommes fiers de fournir la gamme la plus complète en matière d’expériences de corruption ».

Le « Safari de Prague »

L’agence propose différents circuits qui allient les attractions populaires avec « un large éventail d’entreprises corrompues ainsi que les chefs de file de la corruption ». L’agence promet à ses clients « une journée divertissante, remplie d’adrénaline et d’aventures ».

L’un de ses plus prisés, c’est le « Safari de Prague ». Il emmène les gens devant les villas des puissants de ce monde, qui ont acquis leur fortune de manière douteuse. Ce sont essentiellement de riches lobbyistes et des hommes d’affaires mouillés dans des affaires de corruption.

Le tour « Hôpitaux aux abords la loi » (il s’agit d’un jeu de mots faisant allusion à un feuilleton télévisé tchèque, comme le relève l’AFP) propose quant à lui de découvrir des établissements et des grands travaux qui ont donné lieu à des appels d’offres illicites et à des malversations.

  • La villa d’un lobbyiste
  • Un téléphérique couteux et inutile
  • Un tunnel routier au prix étonnement cher

Sauf à considérer que la corruption est une spécificité tchèque, il y a fort à parier que l’idée va faire tâches d’huile. Les offices de tourisme du reste de l’Europe en frémissent déjà…

Si vous souhaitez en savoir plus ou organiser un tour, visitez le site de Corrupttour.

Vol Prague

Le tourisme comme arme citoyenne pour dénoncer la corruption, cela vous semble être une idée pertinente…ou déplacée ?

Photos : psanxiao, Moyan Brenn.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous