Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Airbnb c’est très bien pour trouver une location de logement pas chère et c’est une aubaine quand on a la chance d’avoir une chambre libre chez soi dans un endroit touristique. Mais cela fait monter le prix de l’immobilier.

Les hôteliers, les étudiants et les locataires à faibles revenus sont particulièrement impactés par le phénomène Airbnb dans les grandes villes touristiques du monde entier, de Paris à New York en passant par Sydney et Rio de Janeiro. A San Francisco, le sujet est brûlant car toute une population risque de se retrouver marginalisée par la gentrification (entendez « boboïsation ») de la ville.

Un referendum est organisé le 3 novembre et une coalition d’activistes de gauche, de syndicats, d’hôteliers et d’associations de quartier sont bien décidés à faire passer la « proposition F ». Parmi d’autres mesures, celle-ci imposerait une limite de 75 nuits par an aux particuliers qui louent leur logement.

Cela pourrait donner des idées à d’autres municipalités dans le monde…

Photo : Alejandro Rdguez / Flickr cc

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Réponse à “Pour ou contre Airbnb ? San Francisco va voter

  1. Airbnb représente le côté arrogant et malhonete d’Internet utilisé par les Stes
    US qui ne paient aucun impôt et permettent avec la complicité de nos lâches dirigeants
    FRANCAIS et Européens à des particuliers de tricher également alors que la population est surtaxée en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous