Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Selon une étude publiée par le site Flightstats.com, la compagnie espagnole a été la moins ponctuelle en juillet 2010. Scandinavian Airlines remporte en revanche la palme de la compagnie la plus « à l’heure ».

L’étude portait sur la performance des compagnies européennes seulement. Avec près de 94% de vols décollant à l’heure prévue, SAS fait figure d’exemple.

Iberia termine dernière de la classe, avec seulement 45,92% de vols à l’heure.

Les low cost affichent des scores très moyens. easyJet se classe parmi les derniers avec 52,65% de vols à l’heure. Sur Ryanair, 69,18% des vols partent comme prévu.

Concernant Air France, le bilan est mitigé puisque 33,5 % de ses vols partent en retard ou sont annulés. Les retards de plus de 45 minutes représentent 10,41% du total des vols de la compagnie.

Pourquoi des retards si fréquents dans le transport aérien ?

  • Cela est du à l’encombrement du ciel, avec un trafic de plus en plus important (environ +5% par an), alors que peu de nouveaux couloirs aériens sont ouverts. Ceci est à mettre en relation avec des règles de sécurité de plus en plus strictes. La distance de sécurité entre deux avions doit être d’environ 2 km. Le travail des aiguilleurs du ciel est donc de parvenir à faire décoller les avions à l’heure tout en respectant cette règle. Cependant, bien souvent, le trafic est trop important pour faire partir tout le monde à l’heure.
  • Les compagnies sont également tributaires de la réglementation de l’espace aérien dans lequel elles se trouvent. Ainsi, en France, 50% de l’espace aérien est strictement réservé à un usage militaire. Moins d’espace aérien pour les compagnies commerciales + augmentation du trafic = plus de retards. Ceci peut expliquer parmi d’autres raisons qu’une compagnie comme Air France soit si mal classée.
  • Les retards sont aussi dus aux compagnies bien sûr, qui attendent les retardataires au delà de la limite indiquée. Celles-ci doivent bien souvent jongler entre souplesse vis à vis des passagers en retard et souci de ponctualité.
  • Enfin, des problèmes techniques divers ou des soucis au sol (blocage de l’aéroport pour cause de colis abandonné…) peuvent provoquer un retard, ainsi que les grèves et problèmes de personnel.

Difficile, donc, d’imputer les retards uniquement aux pratiques des compagnies aériennes. Cependant, ce sont bien souvent elles qui payent les pots cassés.

Quelle attitude adoptez-vous face à un retard ? Etes-vous plutôt zen ou plutôt râleur ?

Tous les vols, à l’heure ou en retard, sont sur liligo.com

Photo : Suvarnabhumi Airport, Bgk. Departure room / cc Flickr Marc oh!


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous