Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Saviez-vous qu’un tiers des voyageurs ressentent une appréhension lorsque qu’ils doivent prendre l’avion ? Certaines personnes sont tellement terrorisées à cette idée qu’elles évitent tout simplement ce moyen de transport. Cette peur porte même un nom : l’aérodromphobie ou aviophobie.

Si vous vous sentez concerné, il existe des techniques très simples pour se débarrasser de cette peur de l’avion.

Pourquoi ai-je peur ?

La première étape est celle de l’identification des causes de la phobie de l’avion. On identifie plusieurs catégories de phobiques. Dans la très grande majorité des cas, la peur de l’avion est toujours liée à une autre peur antécédente.

  • certaines personnes sont effrayées à l’idée de ne pas avoir le contrôle de l’appareil, de ne pas connaître son fonctionnement (problème de confiance) ;
  • certains ont subi un vol désagréable avec de fortes turbulences, qui a provoqué cette peur (peur obsessionnelle de l’accident, dystychiphobie) ;
  • certains sont effrayés à l’idée d’être enfermés pendant plusieurs heures dans un espace clos (claustrophobie voire agoraphobie)
  • enfin, certains ne veulent pas prendre l’avion par peur de la hauteur, de l’altidude (acrophobie).

Dans tous les cas, des moyens existent pour corriger cette peur et redonner confiance à une personne ayant peur de prendre l’avion.

Les solutions à court-terme

Si vous devez impérativement prendre l’avion et n’avez pas le temps de commencer une thérapie:

  • Avant toute chose, essayez de mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas être stressé le jour J. Reposez-vous avant le vol, évitez les excitants (café, tabac…), faites un peu de relaxation/respiration.
  • Une fois à l’aéroport, parlez de votre angoisse à un membre du personnel navigant et de votre voisin de siège si vous êtes seul.
  • Mâcher du chewing-gum aide à la relaxation.
  • S’occuper en permanence pour ne pas penser à son angoisse : dessin, musique, film, etc

A plus long-terme : thérapies

La répétition de l’argument consistant à prouver par les chiffres que l’avion est le moyen de transport de plus sûr (2 accidents par million de vol) fonctionne rarement, car comme nous l’avons vu, la peur émane souvent d’autres facteurs que les statistiques et la médiatisation de crash aériens.

L’avionophobie se soigne via des méthodes douces comme la sophrologie et les thérapies comportementales. Le phobique est progressivement mis en situation (confinement, prise de confiance en l’autre…) jusqu’à oublier complètement sa peur.

Air France organise des stages d’une demi-journée pour vous débarrasser de votre peur : séance avec un psychologue, rencontre d’un commandant de bord et séance de simulation aérienne. Il s’agit de mieux connaître l’appareil pour se mettre en confiance.

A lire absolument : le petit livre de Mario Vargas Llosa, Comment j’ai vaincu ma peur de l’avion.

Photo: cc flickr/xlibber

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


6 réponses à “Peur de l’avion : comment s’en débarrasser

  1. Bonjour, pour réagir à cet article (que je trouve bien construit en passant), j’aimerais vous faire part de mon expérience. Je suis phobique de l’avion ! Et le pire, c’est que j’ai tout essayé ! Médicaments pour déstresser, pour dormir, j’ai lu des livres (pas celui de Mario Vargas Llosa par contre), j’ai vu un psy et suivi une thérapie… et j’ai tenté de reprendre l’avion pour un court trajet mais rien n’y a fait ! Mais j’ai un dernier espoir et vous en avez parlé à la fin de votre article : j’ai lu récemment qu’il y a un concours pour gagner un stage contre la peur en avion http://www.voyagermoinscher.com/blog-voyage/bons-plans-astuces/peur-de-lavion-on-a-la-solution-concours, je vais tenter ma chance, on ne sait jamais !!

    1. Bonsoir Lola,
      Je suis tombé par hasard sur ton commentaire. J’étais exactement dans Le meme cas que toi apres un vol traumatisant. J’ai tout essayé pour me débarrasser de ma peur jusqu’à enfin y parvenir après plus de quatre ans d’essais infructueux.
      J’ai écris un livre pour partager cette solution avec tous ceux qui en ont besoin car je suis convaincu à 100% que grâce à cette solution, n’importe qui peut se débarrasser de sa peur de l’avion.
      Regarde sur mon site pour télécharger un extrait gratuit de mon livre. http://www.musechc.com/peurdevoler/
      Bons vols tranquilles

  2. Bonjour,

    Journaliste pour direct 8 je prépare un reportage sur les phobies pour lequel je recherche des témoignages.

    – Peur des ondes
    – Peur de vomir
    – Peur de l’eau
    – Peur de mourir
    – Peur du noir
    – Peur de l’école
    – Peur du sang….
    – Peur des oiseaux
    – Peur de……

    Les phobies, un mal être qui peut se déclarer à n’importe quel âge ! A 30 ans, à 50 ans où dans votre petite enfance et qui touche 20% des français soit une personne sur 5 !

    Aussi, dans le cadre de l’émission « A chacun son histoire » diffusée sur Direct 8 et présentée par Karine Ferri, je prépare un reportage sur Les phobies.
    A travers ce magazine sincère, positif et ouvert sur notre société, nous aimerions suivre 4 personnes dans leur quotidien afin de mieux comprendre le trouble dont ils sont atteints.

    Mais ne confondons pas peur et phobie ! Est-ce que la peur des araignées est une phobie ou une peur normale? Est-ce que d’avoir peur de prendre le métro ou l’autobus est une phobie? L’enfant qui refuse d’aller à l’école souffre-t-il d’une phobie?

    Une personne qui souffre de phobie reconnaît ses peurs, sans toutefois pouvoir en expliquer l’origine, qui est irraisonnée. Ses peurs la contrôle totalement, contrairement à la majorité des gens qui, bien qu’ils éprouvent des peurs, telles craindre une entrevue d’emploi ou dormir seul à la maison, trouvent cependant des stratégies  » pour passer à travers « . C’est donc la gravité de cette incapacité de la personne à s’adapter à son environnement qui permet de différencier les phobies des  » peurs normales « .

    Alors comment, les personnes atteintes de phobies, vivent-elles au quotidien avec cette « peur » qui parfois peut nuire considérablement à la qualité de la vie de tous les jours ? Quelles sont les méthodes qui existent aujourd’hui pour tenter de dépasser cet « handicap » ?

    Bien des questions auxquelles nous tenterons de répondre dans ce reportage.

    Aussi, si vous souhaitez témoigner, n’hésitez pas à me contacter. Nous tenterons ensemble de trouver des solutions en vous présentant des personnes susceptibles de vous aider.

    Je vous remercie par avance pour votre aide et reste à votre entière disposition pour toutes informations supplémentaires.

    Cordialement

    Sandrine Leleu Celier

    Sandrine Leleu Celier
    06 98 59 25 35
    leleums@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous