Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Fini les villas de luxe, au revoir les îles privées, adieu les yachts ! Pourquoi se priver alors que l’on peut avoir tout cela en un ? Un nouveau temps est (peut-être) venu : celui des îles flottantes.

C’est sympa de posséder sa propre île dans le Pacifique mais franchement, avouez tout de même que si l’on pouvait parfois changer ce décor de mer turquoise et de palmiers vu et revu, on ne s’en porterait que mieux. Aux riches personnes qui s’ennuient ferme les pieds en éventail, voici la solution : des plates-formes flottantes luxueusement aménagées et… amovibles.

Elles ne possèdent pas de moteur mais doivent faire appel à un remorqueur pour se déplacer, après quoi il leur suffit de jeter l’encre comme on jette son dévolu sur un beau paysage.

« L’intérêt a été massif dans le monde entier, de l’Australie aux États-Unis et à la Chine. Nous avons déjà les premières pré-commandes et nous avons des acheteurs potentiels venant d’Australie la semaine prochaine »,

se réjouit Gabor Orsos, le fondateur hongrois de l’entreprise qui est elle basée en Autriche, tandis que les produits seront eux conçus en Slovaquie.

Il n’aura échappé à personne que l’Autriche, la Hongrie et la Slovaquie ne sont à priori pas des pays de grands marins et que, n’ayant aucun débouché sur la mer, la mise à l’eau des « engins »pourrait s’avérer un rien compliqué. Que nenni ! Tout est prévu. C’est par le Danube que les plates-formes rejoindront la mer Noire. Après quoi, un remorqueur se chargera de livrer la marchandise au bon vouloir de ses nouveaux et heureux propriétaires.

  • Dimensions : 28,5 x 37,2 mètres
  • Capacité : jusqu’à 12 personnes + équipage de 4 personnes
  • Coût : 5 millions d’euros (eh oui, ça fait mal…)

Mais à ce prix, le luxe est au rendez-vous. Jacuzzi, terrasse avec barbecue pour une quinzaine de convives, une cuisine complète, un cellier et un bar. Chaque chambre dispose de sa propre salle de bain et deux chambres peuvent être converties en une immense suite. Pour le divertissement, la salle du pont inférieur possède une piste de danse karaoké, et un home-cinéma.

Le seul petit problème : tout cela n’est encore qu’un vaste projet. Les fameuses îles n’en sont pour le moment qu’à l’état de prototype. Mais leur concepteur le promet, les premières pourraient être livrées dès 2013, d’ici 18 à 24 mois. Mais comment fera-t-on pour vivre sans d’ici là ?!

Prédisez-vous un bel avenir à ce concept ?

Images : orosisland.com

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous