Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Si les toits de Paris étaient classés par l’UNESCO, cela pourrait vouloir dire plus de bars rooftops dans la capitale.

Non, nous ne prenons pas nos désirs pour des réalités. C’est la maire du 9e arrondissement elle-même qui a fait le lien entre l’Unesco et le développement de rooftops, très à la mode par ailleurs dans beaucoup de villes en Europe, comme Berlin et Madrid. Expliquons cela.

Si l’idée de faire protéger les toits de Paris par le patrimoine mondial de l’humanité aboutissait, cela permettrait de mettre en valeur les toits en zinc et en ardoise de la capitale. Une mise en valeur qui passerait, par exemple, par le développement de  « restaurants, bars, piscines » ou encore de « points de vue » sur les toits de bâtiments neufs. Latribune.fr croit savoir que la maire du 9e a été inspirée par le succès de rooftops cet été au Centre Georges Pompidou (Le Georges), sur le quai d’Austerlitz (le Nüba), et dans le rue de Bagnolet (Mama Shelter). On ne demande pas mieux !

Photo : dinosaursarenotdead / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous