capture écran de la vidéo nightswapping

Nightswapping : le troc de nuits, une nouvelle façon de voyager ? 

L’application française Nightswapping fait peau neuve : dorénavant l’échange de nuits fonctionne sur un principe proche de Tinder : vous « swipez » à gauche ou à droite, et l’app vous « matche » avec d’autres voyageurs. Déchiffrage.

Le concept de Nightswapping est de mettre en relation des voyageurs avec leurs hôtes dans la ville souhaitée. Les membres s’hébergent les uns les autres en échangeant des nuits. Lorsque vous hébergez des membres, vous gagnez des nuits que vous pourrez utiliser à votre tour pour séjourner gratuitement chez un autre membre. La nuit devient donc une monnaie d’échange entre les utilisateurs.

Vous connaissez probablement le principe de Tinder, l’application de rencontres, sur laquelle on vous présente le profil d’une personne et vous swipez votre écran vers la gauche pour dire « non » et vers la droite pour dire « oui » . L’application Nightswapping a désormais adopté un système similaire, pour sa version mobile.

Une autre nouveauté intéressante de l’application est la possibilité de se laisser surprendre. Lorsqu’on vous demande pour quelle destination vous souhaitez partir, vous pouvez désormais laisser l’appli vous faire des suggestions un peu partout. Cela vous donnera sûrement des idées.

Cela permet d’empêcher que tous les utilisateurs partent pour les grandes villes et passent à côté de destinations moins évidentes, qui auraient parfois tout intérêt à être découvertes.

Il est toujours possible de filtrer votre recherche en choisissant une destination précise, mais uniquement si vous avez déjà vous-même enregistré votre chez-vous en ligne.

Cette volonté de pousser les gens à ne pas choisir de destination pourrait s’avérer risquée. En effet, la plupart des voyageurs ont déjà une destination en tête lorqu’ils cherchent un hébergement. Mais la spontanéité du système pourrait aussi très bien coller avec l’état d’esprit de nombreux voyageurs. Et c’est une façon rafraîchissante de se distinguer d’applications concurrentes comme Couchsurfing ou Airbnb.

Par ailleurs, l’entreprise précise que le nightswapping est une option plus confortable que le couchsurfing, et bien sûr moins chère qu’Airbnb.

Si vous ne pouvez pas vous-même héberger chez vous, vous avez la possibilité d’acheter des nuits, entre 7 et 49 €. Par ailleurs, il faudra payer 9,90 € de frais de réservation. Ce sont ces deux sources de revenu qui font tourner l’entreprise Nightswapping.

L’entreprise fonctionne bien en Italie et en France, et regroupe déjà plus de 150 000 membres dans 160 pays différents. Cela pourrait donc être une nouvelle façon de voyager de plus en plus répandue. On la garde en tête pour notre prochaine escapade, et vous devriez en faire autant ! 

Photo : capture écran de la vidéo.

4 réactions