Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Si vous devez vous envoler vers ou au départ de l’Italie le 23 février 2017, vous aurez de fortes chances de ne pas quitter la terre ferme. De nombreuses compagnies aériennes régulières et low cost ainsi que les aéroports eux-mêmes ont annoncé faire grève.

Les PNC (Personnel Navigant Commercial) d’Alitalia, de Meridiana, d’Air Italy, d’easyJet, de Ryanair et de Volotea ainsi que le personnel au sol de certains aéroports ont déposé un préavis de grève pour la journée du 23 février 2017.

En cause ? Les réductions salariales et du nombre de jours de congés prévues par les compagnies aériennes dans le cadre de leur plan de restructuration. A titre d’exemple, les salaires sont gelés par Etihad Airways, actionnaire à 49 % d’Alitalia, depuis le 31 décembre 2017 qui a déjà prévu de supprimer de nombreuses routes déficitaires de la compagnie aérienne italienne.

Les compagnies low cost ainsi que les aéroports de Florence, Pise, Vologne, Venise, Rome Fiumicino et Naples ont annoncé faire durer leur grève durant 4 heures tandis que les compagnies régulières Meridiana et Air Italy ainsi que les aéroports de Milan-Malpensa, Linate et Turin ont déposé un préavis de 24 heures.

Votre voyage risque donc d’être agité. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous à l’avance ou réservez de nouveaux billets d’avion pour le jour d’après.

Et le sujet qui nous turlipine tous: peut-on se faire rembourser dans ces cas de figure ? (Re)lisez notre article ici !


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous