Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Pour vos prochaines vacances : l’Irak, le Kosovo ou la Corée du Nord ? Non non, il ne s’agit pas d’une provocation, c’est vraiment possible ! De plus en plus de personnes s’inspirent directement de l’actualité pour choisir leur destination de voyage. Un tourisme alternatif qui a de plus en plus la côte.

Vous préféreriez Bagdad à Agadir ? Pristina à Athènes ? Vous pensiez être le seul ? Vous vous trompiez ! Cela fait déjà un moment que la filière des « voyages géopolitiques » est exploitée dans les pays anglo-saxons. En France, personne ou presque n’en a encore entendu parler, mais le secteur se développe, notamment avec ces deux sociétés : Cosmopolis et Terre entière.

Au programme : « axe du mal », ex-États socialistes et régimes dictatoriaux

Corée du NordLe pionnier du tourisme géopolitique en France s’appelle Cosmopolis. Ce tour opérateur un peu spécial a été créé en 1998 avec la vocation de faire voyager des élus dans le cadre de missions d’étude, puis s’est réorienté vers un concept de voyages géopolitiques ouverts à tout public.

Ceux qui font appel à Cosmopolis souhaitent souvent se faire leur propre opinion sur une région « chaude » du globe ou découvrir en profondeur une culture. Cosmopolis a ainsi organisé des voyages en Corée du Nord et au Darfour. Elle a aussi emmené ses clients à la rencontre des chefferies traditionnelles du Cameroun, des indigènes de Bolivie et du Vénézuela.

« Nos clients se font un point de vue autrement plus pertinent sur la réalité du pays qu’en restant dans un club de vacances », estime son directeur Guillaume de Vaudrey. Mais il faut bien l’avouer, sa clientèle est encore très pointue.

Vol Paris Bagdad

Plus soft, plus accessible : Terre entière

Jérusalem en Terre Sainte

Pour la qualité et l’originalité de ses projets, le voyagiste Terre Entière s’est forgée une réputation mondiale, à tel point que l’UNESCO lui a remis en 2009 une distinction inventée pour elle : le mérite au développement du tourisme et de la culture.

Il propose des voyages et croisières culturels accompagnés par un conférencier spécialiste de la destination (à la découverte de la Toscane, de l’Adriatique, de la Jordanie, etc.), ou encore des pèlerinages chrétiens en Terre Sainte, accompagnés par un prêtre.

Par exemple, du 12 au 20 novembre, Terre entière propose un voyage en Tunisie spécial « printemps arabe », pour permettre de mettre du concret sur les évènements qui ont marqué l’année médiatique. Au programme : des rencontres avec les acteurs locaux : chercheurs, journalistes, acteurs sociaux, etc. Le voyagiste travaille aussi sur un circuit pour aller à la rencontre des Roms de Bulgarie.

Connaissiez-vous l’existence de cette filière touristique ? Cela vous tente ou, au contraire, vous lui trouvez un côté « voyeur » et déplacé ?

Photos : yeowatzup / Flickr cc.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Réponse à “Les voyages géopolitiques forment la jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous