Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Avant de partir en voyage, il est bon de consulter les risques liés à chaque destination, qu’ils soient d’ordre naturel, économique, politique, géopolitique, sécuritaire… Les analyses et la « Riskmap » de la firme britannique « Control Risks » sont utiles pour appréhender les risques par pays.

 

A noter qu’après l’intervention de la coalition internationale contre Daech, le risque d’enlèvements et d’actes hostiles contre les Français a été relevé par le Quai d’Orsay. Le ministère des Affaires étrangères a demandé à une trentaine d’ambassades de France d’inviter les ressortissants à être très vigilants, notamment dans les pays du Sahel mais aussi du Maghreb

 

Cela est destiné en priorité aux investisseurs et plus généralement aux acteurs de la vie économique, mais ses conclusions sont aussi utiles pour les voyageurs. Publié chaque année, c’est une sorte de thermomètre qui permet aux entreprises d’évaluer les risques pour leurs projets et leurs salariés à l’étranger, pour l’année à venir. La RiskMap est établie avec une échelle de risque divisée en 5 niveaux : Insignifiant, Faible, Moyen, Élevé, Extrême. La recette est savante pour aboutir à cette carte, mais sachez – pour ce qui intéresse plus particulièrement les touristes – qu’elle intègre des données liées à la sécurité des personnes : vols, attaques armées et enlèvements. Exemples de pays :

  • Risque insignifiant : Suisse, Norvège, Suède
  • Risque faible : France, Pologne, Iran
  • Risque moyen : Grèce, Inde, Égypte
  • Risque élevé : Libye, Pakistan, Russie caucasienne
  • Risque extrême : Syrie, Afghanistan, Mali

risk map 2014 D’une manière générale, l’Europe est à l’abri de risques géopolitiques majeurs, avec quelques variations sous-régionales tout de même : d’un risque quasi-nul en Suisse, en Slovénie et en Scandinavie, à un risque moyen dans la péninsule des Balkans. A l’opposé, et sans surprises, la majorité des régions présentant les plus gros risques pour cette année se trouvent en Afrique et au Moyen-Orient. Cela concerne avant tout les zones de guerre, en Syrie, Irak, Afghanistan et au Sahel. Le rapport complet de Control Risks pour l’année 2014 est téléchargeable en anglais et vous pouvez jouer directement avec la carte interactive RiskMap.

La source d’informations incontournable : le MAE

Les lecteurs du Magazine du voyageur le savent bien, le site du Ministère français des Affaires étrangères (MAE) et sa rubrique « Conseils aux voyageurs » est incontournable pour préparer un voyage dans une zone à risques. Le Ministère propose aussi un service en ligne pour enregistrer les voyageurs à l’étranger et pouvoir leur porter assistance dans des situations critiques, le fil d’Ariane. Enregistrez-vous avant de partir ! Vous êtes-vous déjà senti en danger au cours d’un voyage ?

Images : RiskMap2014

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Les régions du monde à éviter

  1. Tiens la Syrie dangereuse en 2013? C’est pas encore fini toutes ces histoires là-bas?
    Bon, mauvaise plaisanterie… Merci pour ce post qui me sera fort utile!

  2. Intéressant, j’avais publié il y’a quelques semaines une carte des pays dangereux que j’ai moi même crée à partir des recommandations du ministère des affaires étrangères, et on retrouve clairement les mêmes zones.

    Cette carte corrige un des gros défaut de la mienne par contre, car elle découpe en zones, et non pas en pays (exemple avec le nord du Mexique considéré bien plus dangereux que le reste du pays).

    Pour ceux que ça intéresse, je me permet de donner le lien… http://www.unecartedumonde.fr/2012/11/la-carte-du-monde-des-pays-dangereux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous