Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Nous le savons, les pilotes de ligne sont soumis à des règles de travail très strictes pour diminuer le « risque fatigue » et donc augmenter le niveau de sécurité des vols aériens. Trop strictes ? En tout cas, peu adaptées au cas par cas, on répondu quelques 500 spécialistes réunis au siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), à Montréal.

Temps de vol, temps de service, temps de repos, nombre de pilotes, tout cela est très encadré par les transporteurs aériens. Or il s’avère, selon les nouvelles « trouvailles » de la recherche dans ce domaine, que le système actuel est assez inadapté.

Car la fatigue du pilote ne dépend pas que de la durée totale de vol mais varie entre un vol de jour et un vol de nuit, selon que l’on vole vers l’est (plus fatigant) ou vers l’ouest. s’il effectue quatre vols courts ou un vol long, et bien sûr, en fonction des individus. Comme le résume le chef de la section des opérations aériennes à l’OACI, Mitch Fox : « On ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier ».

Objectifs : sécurité et rentabilité

D’où l’idée d’assouplir le système avec, en contrepartie, la mise en place d’outils pour mesurer la durée du sommeil des pilotes et leur état de fatigue : des actigraphes portés au poignet et des polysomnographes. Ce sera assez couteux à mettre en place, mais cela permettra des gains économiques importants par la suite. Car cette évolution vise aussi à rendre le système plus souple… et donc plus rentable.

Air New Zealand et Delta ont déjà beacoup évolué dans le sens proposé par l’OACI. Mais il ne sont pas les seuls, la compagnie low-cost EasyJet aussi s’y est mise. Les nouvelles normes de l’OACI entreront en vigueur le 15 décembre. Libre ensuite aux États de les faire appliquer sur leur territoire en négociant avec les transporteurs. Avec ça, les pilotes devraient pouvoir dormir sur leurs deux oreilles…

Saviez-vous que les iPads commencent à remplacer les bons vieux carnets de vol des pilotes ?


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous