Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   1 min. de lecture

Alors que le passage des grands navires sur le Canal Grande de la lagune était limité depuis le 1er janvier 2014, le tribunal administratif de la région du Veneto a suspendu la loi.

Le recours présenté par la société de gestion du service du terminal passagers de Venise et huit autres entreprises fait d’ores et déjà effet. Le tribunal administratif de la région a suspendu l’arrêt qui visait à limiter la navigation des plus gros bateaux de croisière dans la lagune de Venise.

« Les risques connexes au trafic dans les canaux concernés » n’étant pas suffisamment avérés, les ferrys vont pouvoir reprendre leur ballet, sans aucune contrainte, jusqu’au 12 juin, date de la prochaine audience prévue.

Une ville en danger

Pourtant, si l’on vous a déjà parlé du danger pour les gondoliers, c’est également le patrimoine architectural et l’ensemble de la ville de Venise qui est mise en danger par une circulation trop importante sur ses canaux. La mesure qui s’appliquait depuis le 1er janvier visait à réduire de 12,5% le trafic des navires de croisières en 2014 et à interdire dès 2015 l’entrée des plus gros navires par le port du Lido.

Problème : les enjeux économiques, ainsi qu’en terme d’emploi, sont également très important.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous